Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 16:24
   De part en part, il a traversé le pays, en tout cas d'Ouest en Est. Avec ce quelque chose de toxique s'il en est ! Il n'y a pas que les riverains qui tremblent dans leur culotte. Quoique la plupart ne soupçonne même pas l'existence de ce danger sur roues gonflables. Dans la nuit, le camionneur se cramponne à son volant. Il imagine devant lui la piste dans le film "Le salaire de la peur", cette tôle ondulée qu'il va falloir franchir à vitesse soutenue.
   Et puis, cette actualité qui ne cesse d'évoquer les produits toxiques du système financier mondial ! Toxique, toxique... l'adjectif lui trotte (lui galope plutôt) dans la tête. Et il continue à se crisper sur son volant. Les phares continuent à dévoiler le ruban de bitume couleur de nuit. Comment pourrait-il oublier la cargaison qu'il ressent à l'arrière-train comme une mauvaise pensée derrière la tête.
   Il a dû rétrograder à l'approche du carrefour et il lui a semblé que la pédale d'embrayage montrait du mou. Certes, le chargement n'a rien à voir avec la nitroglycérine du film mais enfin, il préfèrerait pouvoir compter sur tous les organes de conduite...
   A présent, il entame une longue descente qui, d'abord rectiligne, divulgue maintenant une succession de lacets. Il revoit Montand, ivre de joie d'avoir réussi et sauvé sa peau, qui slalome follement dans la descente de cette route de montagne. Instinctivement, il lève le pied de l'accélérateur. "Frein moteur, frein moteur" se répète-t-il tandis qu'il voit, sous les traits de sa femme, la petite fiancée de Montand s'évanouir à l'instant même de l'accident. Il s'est raidi pour passer la seconde dans ce virage en épingle à cheveux. Le danger est passé, il faut relancer le moteur. Ce serait bien venu d'en faire autant pour les bourses qui dévissent (ô, le terme à éviter !), qui chutent (ô, c'est bien kif-kif !) à cause de ces "hedge funds" qui vendent à tout-va. Il a toujours cru que cette appellation voulait dire "fonds pourris" ; eh bien, il préfèrerait encore avoir ces fonds pourris comme chargement plutôt que... ces choses toxiques.
   Dans le petit jour, il apêrçoit un attroupement sur la route. Un accident ? Il secoue la tête pour chasser l'idée. Peu probable, il lui paraît y avoir beaucoup trop de monde. "Ah, j'y suis : c'est une manif'". Il réduit l'allure, c'est qu'il ne faudrait pas verser son camion dans le fossé ; si sa cargaison se répandait au beau milieu de la campagne suite à un dérapage incontrôlé... combien de kilomètres carrés seraient interdits pour longtemps à toute vie...?
   Au moment de couper le contact, il entend sur une des radios encore libres que les rayonnements de leurs camions sont anormalement élevés. Il sent sa peau du dos plisser... A présent, il distingue nettement les manifestants dont certains se sont enchaînés à des blocs de béton traînés au milieu de la route. Ce sont des anti-nucléaires. Ils veulent bloquer son chargement de déchets qui revient de l'usine de retraitement de La Hague.
   Il faut les comprendre. Qu'est-ce que vous diriez si on enterrait sous vos pieds des produits d'une telle toxicité ? Sans vous demander votre avis, évidemment. Comment ? ce n'est aps chez eux qu'on enfouit ? La solidarité, ça existe ! D'ailleurs, les riverains, sans doute les habitants du village qu'on distingue au loin, semblent aux petits soins pour les manifestants. Les CRS sont à l'écart, l'arme au pied, en attendant mieux...
   Ca va être épatamment paniquant quand nos voisins auront autant de centrales nucléaires que nous. Il va y avoir de la mobilité dans le déchet nucléaire !
   Pour l'heure, nous ne sommes parvenus qu'en Lorraine; qu'est-ce que ça va être en Allemagne où les habitants sont encore plus remontés ? Oui, parce que ces déchets nucléaires retournent dans leur pays d'origine. Pour enfouissement.
   Enfouissement, enfouissement, c'est bien joli mais on restera toujours à la merci du spéléologue qui se gourre de cavité... !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages