Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 15:13

   En voilà une proclamation à vous boucher une oreille ! Ils vont... comment disent-ils ?... refondationner le capitalisme ? (je crois bien que c'est le terme). Pas moins ! Tous autant qu'ils sont au gouvernement, hein ? "Refondation... refondation...". C'est le mot d'ordre. Oh ! le terme fait fureur, il galope de radios en télés, il enfle à la première page des journaux, il clignote sur l'Internet. Refondationner ! Refonder ! Refondre ! Certains communistes, en leur temps, ont inventé le terme. Tout ça fait un rien pompeux. Et contagionne les vingt grands de ce monde... qui prendront une décision dans six mois !

   On me dit qu'un responsable politique de chez nous, le premier d'entre eux en vérité, affirme sur le ton de la colère avec force moulinets des bras, que les banquiers seront punis. Pour le coup, c'est ça qui serait de la rupture. Les politiciens n'étaient pas au courant ? C'est ça ? On dirait que les excès de la finance se sont passés derrière leur dos, pendant qu'ils enfournaient un discours quelque part devant les caméras. Il est bien vrai que personne n'a des yeux à la place des omoplates...

   De mauvais esprits avancent que les exactions du capitalisme financier ne sont possibles que du fait du laxisme, voire de la complaisance, des politiciens. Les Etats les plus puissants n'ayant d'yeux que pour les intérêts de leurs grands établissements financiers. Entendu pourtant à la télé : "Les responsables politiques sont impuissants."

   - Nom d'une pipe en bois ! disent les mêmes, c'est bien Reagan, ce garçon de vaches de cinéma inséré dans la Maison Blanche, qui a réglementé à tout-va, en accord avec ses deux assemblées. Prenez la madame Thatcher, dans le même temps, elle aussi a brûlé des cierges sur l'autel des théories libérales avec comme conséquence un bond faramineux du chômage et un risque d'effondrement de pans entiers de l'industrie.

   Prenez maintenant le Responsable en Chef des Caisses Vides : il n'a rien trouvé à redire pendant dix sept mois d'exercice du pouvoir suprême et pas mal d'années passées auparavant dans l'ancien gouvernement. Il devait regarder ailleurs, ça ne peut s'expliquer qu'ainsi. Assurément, il n'est pas le seul. Est-ce un excuse ? C'est en vérité un peu court. Mais, savez-vous que la Cour pénale internationale n'a pas compétence en matière de criminalité économique ? C'est trop de malchance !

   Le dit Responsable en Chef a sorti des milliards de sa poche arrière afin de sauver les banques fautives. Puis, tout à trac, il a pontifié : "L'économie de marché a besoin de règles" . Ah, bon, première nouvelle. Oublié le credo du libre marché ? du moins d'Etat ? du... aïe, aïe, aïe !!

   Cette fois il a bouffé son chapeau ; et les lapins qu'il nous sortait, l'un après l'autre depuis beau temps, se sont avérés atteints de myxomatose. Il est à poil celui qui poussait les Français à s'endetter "parce qu'une économie qui ne s'endette pas suffisamment, c'est une économie qui ne croit pas à l'avenir", celui qui conseillait vivement de faciliter le crédit hypothécaire... Bien vu ! à la lumière de ce qu'on constate aujourd'hui. Tout de même, il faut le faire : préconiser des comportements responsables de la crise puis, face au désastre, s'autoproclamer le Zorro du capitalisme mondial... !

   Ce dernier 24 octobre, Greenspan l'ancien directeur de la FED, avouait : "Nous avons fait une erreur d'idéologie. Sorry". Pas comme les ceusses de chez nous : désolés eux ? vous voulez sans doute rire ?

   Les vilenies soudain déversées à pleins tombereaux sur les banquiers, ce ne serait quand même pas de la poudre aux yeux ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages