Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 17:21
   En ce temps-là, le kaporal faisait campagne pour devenir kaporal-chef ; c'était en septembre 2006 : 
   - "J'aime l'énergie et la fluidité de l'Amérique. Voici un pays qui connaît le plein emploi depuis 15 ans".
   Enorme bobard ! Voir le rapport économique du Président américain dès février 2007 : le nombre de "petits boulots" a explosé, si bien que la durée moyenne du travail est tombée à un chiffre plus près de 33 heures que de 35 heures ! Bonjour le plein emploi ! Et cela n'est pas arrivé de l'avant-veille...
   Du coup, les revenus ont diminué et pour consommer tout un chacun fait appel au crédit. D'où la dette US, faramineuse elle aussi. Merci Reagan ! (un modèle pour le kaporal) Oui, parce que tout a commencé avec lui, chantre du néolibéralisme. Avec lui, le système se détracte. La dette, stable jusqu'alors, enfle... Mais, tout d'abord, la fameuse croissance ne s'avachit pas tel un soufflé ayant rencontré un clou, non. Seulement, la précarité qui s'étend paralyse les revendications, les salaires font du sur-place, les bénéfices de l'ULM. Résultat : en 25 ans, 10 % du PIB a filé chez l'actionnaire au détriment du salarié. Contrainte de le reconnaître, la droite clame (à la remorque du kaporal élyséen) :
   - "C'est la faute des 35 heures !"
   Pour raconter des salades, ils sont un peu là ! D'abord, le mouvement de baisse a commencé bien avant 2000. Ensuite, c'est le même phénomène dans tous les pays occidentaux. Nous avons affaire à une équipe de bourreurs de mou. C'est glorieux...
   Rappelez-vous les grelotteux (j'en suis), c'était le seul système efficace ce néolibéralisme ! Le seul possible ! La lutte des classes ("Mon Dieu, quelle horreur !") était caduque.
   S'ils avaient été au pouvoir plus tôt, ils auraient fortement aggravé la crise chez nous, notamment en favorisant le crédit hypothécaire. Demandez aux Américains. Finalement, ils n'auront pas eu le temps !
   C'est calamiteux, particulièrement calamiteux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Le Huron 08/03/2009 09:07

Les libéraux à la Reagan ou les socialistes à la Aubry ont des idées, mais quand ça finit dans le fossé, ils s'obstinent. Avec eux, la réalité finit toujours par avoir tort, la salope!

Pamphile 10/03/2009 16:05


C'est le voteur qui se retrouve dans le fossé. Alors, "Que faire ?" disait Lénine, je crois.


Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages