Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 11:50
   Tout de suite on pense à un hamster dans sa roue : plus il s'agite, plus il fait du sur-place. Pas une once d'élément nouveau hier ! Tout ça pour ça ? Des casques-à-pointe partout dans la ville. Un Président coupé du peuple. Et la télé nous montre sa "claque" ! On se croirait sur le tournage d'un film où l'on demande aux figurants d'applaudir ! Pendant que 70 % des Français se prononcent contre sa politique. C'est une des images de l'indécence, non ?
   La prestation du Chef est nettement en baisse. Pas la plus petite menace de "légiférer", jetée d'habitude comme une bouteille à la mer. Non, rien ! Cela peut se comprendre dans la mesure où il s'est fourré lui-même dans l'impasse avec son bouclier fiscal ; le choix du terme est déjà tout un programme : une "protection" contre l'impôt...
   Mais l'impôt direct sur les personnes est la taxation la plus juste qui soit ! Elle est un idéal de justice fiscale avec sa progressivité continue (grâce aux tranches d'imposition). Encore faut-il rétablir les taux. Même si la droite a toujours avancé que cela gênait la constitution de l'épargne privée, que c'était un obstacle au développement économique. Les "parachutes dorés", les stocks-option (ces scandales à répétition), cela ne porte pas atteinte à la marche de l'économie !!
   Lui aussi, à son arrivée, le kaporal a baissé les impôts directs (alors que l'expérience prouve que l'on compense par la hausse des impôts indirects, ces insidieux dont on ne s'aperçoit pas). Ca ne fait rien : la bonne pomme est content, elle croit y avoir gagné ! Et la "bonne pomme" se compte en millions... d'électeurs. Depuis, elle déchante. C'est que ces tombereaux d'euros encaissés par les dirigeants de l'économie, ça refroidit !
   Cependant, Sarkozy et le gouvernement, ah, les belles âmes, s'offusquent du cynisme de... leurs petits camarades de jeu habituels. Sans plus. Pourtant, une solution existe : après 1929, Roosevelt a taxé les très hauts revenus à 80 %.
   - Hou, là, là, s'écrient-ils, si vous faites cela, les dirigeants vont s'expatrier...
   La belle affaire ! Qu'ils le fassent, leur talent à consisté à mettre cul par-dessus tête l'économie. Jusqu'à la récession !!
   Face à ces cupides, il ne suffit pas d'actionner le moulin à paroles.
   Comme l'écrit CHAMFORT : "L'estime vaut mieux que la célébrité, la considération vaut mieux que la renommée et l'honneur vaut mieux que la gloire".

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Sylvie Boussand 25/03/2009 22:49

Bonsoir Pamphile,
très bien vu, le hamster !
Quand les banques se décident à prêter de l'argent à des petits comme nous, elles regardent le taux d'endettement, et le RESTE A VIVRE : tenable ou pas tenable. Si Crésus gagne 3 millions d'euros/an, et qu'on le taxe à 60 %, il lui reste pour vivre (besoins vitaux et menus plaisirs) 1,2 millions d'euros, de quoi payer un bol de soupe tous les jours, et les traites de la Jaguar, non ? Peut même en placer en Bourse !
Faut arrêter de nous prendre pour des perdreaux du jour !

Pamphile 01/04/2009 17:24


Hélas, c'est une condescendance des plus courante...


Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages