Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 17:44
   "Nous vivons la crise la plus grave que nous ayons connu depuis 1929", disent-ils. Tudieu, la nouvelle... Les radios, les télés, la presse écrite, tous claironnent "L'Europe malade de la crise", une "récession sévère", "c'est un cyclone", un "horizon bouché", "l'ampleur du choc subi par les économies européennes...", et pour finir : "la tempête" !
   A ces évocations, pour le commun des mortels, le coeur se sent barbouillé, le regard se voile, l'appréhension glace les sourires. Ah non, pas le coeur à rire ! Pas vraiment !
   Dans le même temps, vous pouvez les voirs nos dirigeants, nos responsables, nos "élites", s'ébrouer devant les caméras. Ils se font la bise en public comme banales stars de la chanson, ils s'enlacent dans de grandes embrassades ainsi qu'acteurs trop contents d'eux-mêmes. Quand on les voit, hilares, se congratuler sous l'oeil des opérateurs télé (là, je pense à Sarkozy avec Barroso, tout récemment), imaginer encore qu'ils sont taraudés par les conséquences de la crise, c'est croire au Père Noël d'antan, avant que Coca-Cola l'ait habillé à ses couleurs.
   Ils pourraient se tenir, peut-être ? Garder une certaine retenue en ces circonstances alarmantes ? Avoir de la tenue, tout simplement, au lieu de cette impudence de gens au-dessus des nécessités de la vie, de ce cynisme de privilégiés. (au moins Strauss-Kahn, l'autre soir, a fait l'effort de garder une figure de circonstance, jouant les affligés jusqu'au bout).
   Et pendant leurs comportements indécents, la crise s'aggrave, laissant chacun à ses tourments.
   A RUTEBEUF, il suffit de prêter l'oreille :
                                   "J'ai vécu d'argent emprunté
                                  Que l'on m'a en crédit prêté ;
                                  Or ne trouve plus de créance,
                                  On me sait pauvre et endetté"

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Jean-François Vionnet 01/04/2009 10:34

Sans aller au Moyen-Age, et à Leo Ferré, plus près de nous il y a "A crédit et en stéreo" d'Eddy Mitchell qui reflète bien aussi la crise.
J'apprécie ta culture, mais si je dois rechercher dans les "Lagarde et Michard" ou les "Castex et Surer" à chaque fois que je lis ton blog, je ne pourrais plus être le vieux con.

Pamphile 01/04/2009 11:48


Quelle culture ? C'est bien relatif...
Cordialement.


Le Huron 31/03/2009 10:12

S'ils se papouillent devant les caméras, qu'est-ce qu'ils doivent faire quand on ne les regarde pas!!

Pamphile 01/04/2009 11:57


Je ne pige pas : j'avais saisi une réponse... elle s'est perdue dans la blog!osphère... ?
Je recommence.
Je disais que devant tant d'impudeur, il nous fallait relire "Papillon" et, inspirés, les expédier en Guyane. Mais qu'ils seraient bien capable d'aller chercher de l'or et ainsi polluer les
rivières ! Donc, c'était une mauvaise idée !


ansan 30/03/2009 12:11

aux dernières nouvelles,Strauss Khan aurait arrêter de baiser tout ce qui bouge, Borlot aurait cessé de boire, Lefevre aurait pris des douches et allé chez le coiffeur..ce que ça ne fait pas faire la crise;
d'ailleurs, tu ferais bien de venir boire un verre avec nous le huit avril, pour nous lire tes reflexions pamphilesques
nous avions un chansonnier qui nous faisait ça très bien...il est mort brulé le mois dernier
pas sur un bucher comme au moyen âge juste à cause de sa misère

Pamphile 01/04/2009 11:49


Tu me fiches la chair de poule...


Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages