Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 15:39
   Cette fois, après ce G 20, Fabien a les yeux au ciel, s'il n'a pas les mains jointes.
   - C'est la moralisation du capitalisme, sa régulation ; c'est la refondation du capitalisme mondial !
   Rien que ça ! Jarnicoton, c'est comme si c'était fait ! Une théâtralisation pendant trois jours... Trois jours ? Tout ça en trois jours ? oui monsieur.
   - Mais enfin, OBAMA lui-même a décrété que l'accord est "historique". MERKEL aussi emploie le mot : "historique". et je te parle pas de SARKOZY.
   Là, vraiment, tu m'étonnes ! Y'a une relance, c'est sûr : c'est le FMI qui empoche presque tout ; on a du mal à imaginer d'où vient tout ce fric, sauf qu'il aura maintenant le droit de s'endetter. La France, à sec, ne donnera rien de plus. Les Allemands, itou.
   Mais la régulation ? Le G 20 a été incapable de limiter les rémunérations des banquiers et des traders ! Sinon d'en confier la surveillance aux conseils d'administration. Gloups ! Ce sont eux qui avaient fixé les rémunérations qui font scandale aujourd'hui... (quelle blague ! Hé, OBAMA avait bien dit qu'il ne tenait pas à réguler ?)
   - Oh, dis-donc ! SARKOZY a déclaré : "Le temps du secret bancaire est révolu. C'est la fin des paradis fiscaux."
   Je vois partout des hochements de tête dubitatifs... Si l'objectif était de se donner les moyens de les faire disparaître, c'est raté. Non, "ils" agitent des menaces de sanctions ; c'est de la posture (de l'imposture plutôt !). Et les deux listes publiées par l'OCDE, la noire et la grise, cela rappelle la farce de l'année 2000, là aussi on avait communiqué des listes : aujourd'hui on en aperçoit l'efficacité...
   Et puis, bon sang, "ils" agissent comme si les paradis fiscaux étaient responsables de la crise. C'est se dédouaner à peu de frais. Ce sont les Etats en charge des régulations qui sont les fautifs. Les impôts directs ne sont pas faits pour les chiens errants ! Vous savez pourquoi, tout à coup, "ils" crient haro sur ces paradis fiscaux ? Parbleu : les Etats ont besoin de récupérer leurs pertes fiscales vu les milliards déjà déversés. De plus, cela va rassurer les opinions publiques. Peut-être, mais vu la colère ambiante...
   Quoiqu'il en soit, les banquiers restent les mêmes, les traders sont les mêmes (vous savez, ceux qui disent : "Le but, c'est d'aller faire de l'argent"). le système pernicieux n'est pas changé.
   Et les agences de notation, ces "fabuleux" acteurs de la dérive financière, vous en avez entendu parler, vous ?
   - Il y en aura une de plus : le FMI.
   Ouais, encourageant...
   - Faut écouter BROWN : "Nous entrons dans une nouvelle ère..."
   Ah oui ? Savez-vous ce que disait Eva JOLY : "La City est le plus grand des paradis fiscaux". Alors, BROWN... Quant à SARKOZY, lui, ne les avait pas vus jusqu'à maintenant ; pourtant, MONACO... (on dit même qu'il pourrait le fermer en une semaine). Et qui parle du DELAWARE ? Quand on les verra, ensemble, sur la liste de l'OCDE, nous serons bien obligés de constater la disparition de l'hypocrisie politique.
   A ce G 20 : rien pour taxer la circulation des capitaux. Rien en faveur de l'environnement. Rien contre les fonds spéculatifs (ces "hedge funds").
   Et les travailleurs dans tout ça ? Réponse sans complexe du caporal élyséen : "Le contrôle des hedge funds va impacter la vie des gens". Ah bon, d'accord...
   Tous, "ils" nous prennent pour des benêts.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Pangloss 05/04/2009 11:01

La preuve qu'ils ont résolu le problème au G20: ils ont prévu une réunion à l'automne. Sans doute pour fêter le succès de leur politique gnil.

Pamphile 07/04/2009 15:45


"gnil"... qu'es-aco ?


Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages