Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 16:31

4067581701_708609c4ae.jpg   Voici la chute :

 

   Les trois personnages ont toujours leurs lèvres peintes en noir et leurs sourcils accentués...etc.

JOURNALISTE (avec sérieux) : - Quoiqu'il en soit, il est prouvé qu'il y a eu erreur humaine.

TECHNOCRATE : - L'opérateur n'a rien dit de semblable !

ECOLOGISTE : - Pour sûr ! il s'est coupé la langue.

TECHNOCRATE : - Pas dans une explosion, en tout cas.

JOURNALISTE (neutre) : - Non : dans l'ambulance. Qui s'est écrasée contre un poids lourd.

TECHNOCRATE (saisi d'un doute) : - Nous aurions dû peut-être décontaminer ce camion ?

ECOLOGISTE : - Patientez, quand l'opérateur pourra écrire...

JOURNALISTE : - C'est que ses deux mains étaient soudées à une manette dans la Centrale...

TECHNOCRATE (avouant à contrecoeur) : - Les pompiers ont dû choisir quel côté du bonhomme emporter...

ECOLOGISTE : - Il reste la tête tout de même ?

JOURNALISTE (à l'ECOLOGISTE) : - Enfin, à vous écouter, en Australie vivaient des lièvres, on y a construit des Centrales, et aujourd'hui on trouve des kangourous !

TECHNOCRATE (ravi) : - Beau résultat, non ?

ECOLOGISTE : - Pauvres bêtes.

JOURNALISTE : - Pourquoi dites-vous "pauvres bêtes" ?

ECOLOGISTE : - Vous n'avez peut-être pas bien vu les pattes avant, la poche qui bâille, le bébé qui peut tomber par terre à tout moment... ?

TECHNOCRATE : - Vous dramatisez !

ECOLOGISTE : - Je dramatise maintenant ! "Contamination", ça ne vous dit rien ?

JOURNALISTE : - Qui donc a ça ?

ECOLOGISTE : - Vous perdez de vue les troubles de la vision, ou quoi ?

TECHNOCRATE : - Précisez, s'il vous plaît !

ECOLOGISTE : - Vous trouvez normal que certains frontaliers tentent de lire l'heure sur les assiettes décoratives pendues au mur ?

TECHNOCRATE : - C'est de la désinformation !

ECOLOGISTE : - Vous trouvez naturel, aussi, cet enfant unijambiste ?

JOURNALISTE (temporisant) : - Ecoutez, c'est un imposteur : je l'ai vu changer de jambe.

TECHNOCRATE (lancé) : - Et moi de sexe !

Stupéfaction des deux autres.

ECOLOGISTE (très inquiet, au JOURNALISTE) : - Un petit coup de nuage radioactif ?

JOURNALISTE (frivole, voulant dédramatiser) : - Ah, la chose qui fait du bien à nos cellules ?

TECHNOCRATE (pincé) : - Vraiment, vous me faites de la peine. D'ailleurs, j'ai un oeil qui coule.

ECOLOGISTE (outré) : - Vous êtes dans la position du pompiste qui fait un barbecue dans sa station service, et nous sommes les voisins !

JOURNALISTE (avec sollicitude) : - Où habitez-vous ?

ECOLOGISTE (par réflexe) : - Rue de la Mésange.

JOURNALISTE : - Ah ! c'est champêtre.

ECOLOGISTE : - Sûrement : bâtiment B, porte 23, appartement 6814.

TECHNOCRATE (montrant son intérêt) : - Grande maison, comme chez nous.

JOURNALISTE (au TECHNOCRATE) : - Mais vous êtes, vous, à la campagne.

TECHNOCRATE : - Oui, passées les dernières maisons, c'est tout de suite la pampa.

JOURNALISTE : - Il n'y a plus rien, à part quelques vaches et les discothèques...

TECHNOCRATE : - Nous sommes au milieu. Et nous jouons à fond la transparence.

JOURNALISTE (complice) : - La maison de verre.

ECOLOGISTE : - De verre fumé, oui !

TECHNOCRATE (au JOURNALISTE) : - D'ailleurs, nous lançons une opération "Portes ouvertes".

JOURNALISTE (de connivence) : - Grand'ouvertes, je crois ?

TECHNOCRATE : - Absolument.

ECOLOGISTE (sarcastique) : - Ce sont les fougères qui vont être contentes... ! Et je ne dis rien du désespoir des hannetons...

JOURNALISTE (devenant soudain bonimenteur) : - Entrez, entrez ! Mesdames et Messieurs, grande animation...

TECHNOCRATE (l'imitant) : - Avec piano-bastringue...

ECOLOGISTE (amer) : - Et pianiste en mitaines isolantes.

JOURNALISTE : - Petites danseuse dévêtues...

ECOLOGISTE (toujours amer) : - Sous leurs combinaisons protectrices.

JOURNALISTE : - Avec manèges et fanfares...

TECHNOCRATE : - Et visite guidée du système de refroidissemnt...

JOURNALISTE : - Avec toboggan dans la zone aquatique...

ECOLOGISTE : - Les plongeurs de la mort !

JOURNALISTE ; - Son bassin pour enfants...

TECHNOCRATE : - Notre grande animation : "Panique sismique"...

JOURNALISTE : - Simulation saisissante d'un tremblement de terre...

ECOLOGISTE (de plus en plus aigre) : - Avec station de secours pour premiers soins aux personnes sensibles.

JOURNALISTE : - Pompiers-secouristes et ambulances...

TECHNOCRATE : - Une aire de pique-nique...

JOURNALISTE : - Ses stands de boissons...

ECOLOGISTE : - Son fast-food à irradiation !

TECHNOCRATE : - Nos deux clowns Nagasaki et Hiroshima dans leur grande parodie...

JOURNALISTE : - Nos prêts de poussettes, nos relais-bébé...

TECHNOCRATE : - Tables à langer et chauffe-biberons...

JOURNALISTE : - Et fabuleux spectacle pyrotechnique...

ECOLOGISTE : - Suivi d'une pluie de neutrons.

TECHNOCRATE et JOURNALISTE (en choeur) : - Et youpi ! ! !

Ils sortent avec dynamisme sous le regard effaré de l'ECOLOGISTE.

ECOLOGISTE (effondré) : - J'aurais tant aimé, dans vingt ans, pouvoir encore m'asseoir dans l'herbe folle sans avoir le coccyx contaminé...

                                                           NOIR de FIN

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article

commentaires

Moustic 13/03/2012 09:54

noir et ironique, l’espoir après le nucléaire n'existera plus , les centrales seront laissées à l'abandon ..

Pamphile 13/03/2012 16:53



Pas comme les blokhaus de la seconde guerre mondiale tout de même ?



Axel21 12/03/2012 18:18

Très ironique (et drôle) façon de montrer le cynisme de certains face au drame. Ce qui est incroyable, c'est qu'on ait construit des centrales nucléaires sans savoir comment les démonter à leur fin
de vie.

Pamphile 13/03/2012 16:52



Cela date de l'autocrate de Gaulle. C'est sûrement l'explication.



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages