Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 14:50

4067581701_708609c4ae.jpg   Le spectacle continue :

 

   Les trois personnages ont toujours leurs lèvres peintes en noir et leurs sourcils accentués. Le journaliste porte un noeud-papillon, le technocrate une cravate, l'écologiste son col de chemise ouvert.

 

TECHNOCRATE (vexé) : -  Nous maîtrisons parfaitement les processus accidentels.

ECOLOGISTE (moqueur) : -  Ah, mais oui !

TECHNOCRATE : -  Nous avons mis en place des procédures d'urgence. Par exemple, cas n°1 = "Le vent souffle favorablement : restez où vous êtes."

JOURNALISTE : -  Bien.

TECHNOCRATE : -  Cas n°2 = "Le vent souffle dans votre direction : évacuez perpendiculairement au vent."

JOURNALISTE : -  Bien. Très bien.

ECOLOGISTE (agressif) : -  S'il n'y a pas de vent ?

JOURNALISTE : - C'est de la malchance pure !

TECHNOCRATE : -  Nous faisons au plus simple : 2 coups de sirène de 3 secondes = un feu.

ECOLOGISTE : -  Un coup, il n'y a pas ?

JOURNALISTE : -  C'est la cantine.

TECHNOCRATE : -  Trois coups de 3 secondes...

ECOLOGISTE : -  Deux feux ?

TECHNOCRATE : -  Non, une fuite.

ECOLOGISTE (triomphant) : -  Ah ! une fuite, vous avouez !

JOURNALISTE : -  C'est une hypothèse...

TECHNOCRATE : -  Coups de 2 secondes toutes les 3 secondes pendant 2 minutes, avec des coups de 2 secondes toutes les 30 secondes...

ECOLOGISTE : -  C'est limpide, en somme.

JOURNALISTE : -  Qu'est-ce que c'est ?

TECHNOCRATE : -  Accident majeur.

ECOLOGISTE : -  D'accord : deux mille morts !

TECHNOCRATE : -  Non, évacuation des populations.

JOURNALISTE (servile) : -  Dans des véhicules tellement rapides qu'ils passent vingt centimètres au-dessus de la route... ?

TECHNOCRATE (satisfait de lui) : -  Les vaches en font les yeux en cul-de-poule.

ECOLOGISTE : -  Et les poules ?

TECHNOCRATE : -  Elles lâchent toute la ponte du mois.

JOURNALISTE : -  Les paysans ne s'y retrouvent plus...

ECOLOGISTE (accablé) : -  De quoi en choper une gale déplumante.

JOURNALISTE : -  Dans ce cas, devenues chauves, les vaches écoeurées haussent les épaules ??

ECOLOGISTE (évident) : -  Et font des abcès.

JOURNALISTE : -  Plus tard les abcès !

ECOLOGISTE : -  Elles font quoi, alors ?

TECHNOCRATE (avec logique) : -  Elles broutent.

ECOLOGISTE : -  Et commence la pollution de la chaîne alimentaire !

TECHNOCRATE (au JOURNALISTE, lourd de sous-entendu) : -  Vous, c'est TF1 votre chaîne alimentaire, n'est-ce pas ?

JOURNALISTE (au TECHNOCRATE, désignant l'ECOLOGISTE) : -  Lui, son fonds de commerce, c'est la panique.

ECOLOGISTE : -  Vous avez vraiment une logique délabrée.

JOURNALISTE (étourdiment) : -  C'est le marteau.

TECHNOCRATE (ironique, à l'ECOLOGISTE) : -  Pas le nucléaire ?

JOURNALISTE (minimisant) : -  C'est le surmenage, peut-être ?

ECOLOGISTE : -  Plutôt le carriérisme.

TECHNOCRATE (pincé) : -  Je ne vois pas du tout ce dont vous voulez parler.

JOURNALISTE (à l'ECOLOGISTE) : -  Ce n'est pas contagieux, au moins ?

ECOLOGISTE (fixant le JOURNALISTE) : -  C'est très répandu. (Puis au TECHNOCRATE) : Comme l'eau de refroidissemnt dans la centrale qui nous occupe. Et je n'ai pas encore parlé de vos rognures.

JOURNALISTE : -  Cela s'appelle des déchets nucléaires.

TECHNOCRATE (hautain) : -  Nous dominons parfaitement le problème : par l'enfouissement, tout bonnement.

ECOLOGISTE : -  Oui, après moi le déluge. On attend pendant des centaines, des milliers d'années, que la radioactivité veuille bien diminuer. Fameux cadeau aux clampins qui nous succèderons !

TECHNOCRATE (bougonnant) : -  Certains feraient mieux de fermer leur clapet.

ECOLOGISTE : -  Tout le monde n'a pas un marteau, probable.

JOURNALISTE (enjoué) : -  Je voudrais que nous positivions, que nous parlions de cette mademoiselle Anaïs qui, dans ces circonstances éprouvantes, s'est montrée examplaire. C'est une jeune femme...

TECHNOCRATE (sèchement) : -  ...extra-plate. C'est ce que dit son fiancé : il fallait...

ECOLOGISTE : -  ... il fallait me prévenir que c'était le désert, j'aurais apporté mes pistolets.

JOURNALISTE (à l'ECOLOGISTE) : -  Vous saviez ça ?

TECHNOCRATE (au JOURNALISTE) : -  Nous devons regarder les mêmes émissions.

ECOLOGISTE : -  Monsieur ne prise pas seulement les émissions d'hexafluorure d'uranium.

JOURNALISTE (au TECHNOCRATE) : -  Elle n'est pas trop télégénique mademoiselle Anaïs, n'est-ce pas ?

TECHNOCRATE : -  Ah ça, c'est une mocheté, mais une mocheté... ! Elle nous esquinte le paysage.

ECOLOGISTE (ironique) : -  Elle est née après Tchernobyl, pas vrai ?

JOURNALISTE (doctement) : -  Il faudrait déterminer ce qui a le plus détérioré le paysage.

TECHNOCRATE : -  Une commission y travaille.

ECOLOGISTE : -  On ne va pas avoir le résultat tout de suite !

JOURNALISTE : -  Vous ne pensez pas qu'ils peuvent perdre le rapport, tout de même ?

TECHNOCRATE (protestant) : -  Ils le déposeront au Ministère !

ECOLOGISTE : -  Il paraît qu'il y a de nombreux bureaux...

 

                                                                                              A  SUIVRE .....

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages