Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 14:38

4086981413_3dce2689f5.jpg   Les côtes de Namibie comptaient parmi les plus poissonneuses du monde. Si bien que la pêche intensive les considéra comme une ressource infinie... Aujourd'hui, les stocks se sont raréfiés; là où l'on pêchait 17 millions de tonnes de sardines on n'en ramène plus qu'UN million (!!).

 

   Les méduses apprécient que leurs prédateurs - thons et tortues - soient éliminés. Par ailleurs, elles adorent les excès d'azote que les eaux continentales rejettent à la mer; elles chérissent le réchauffement climatique qui diminue les cycles d'eau froide qui les tuent.

   Tous ces phénomènes résultant de l'activité humaine...

 

   Résultat : dans ces eaux, la biomasse des méduses dépasse de quatre fois la biomasse des poissons.

 

   Cela rappelle ce que l'on constate au large de Terre-Neuve, eau océanique jadis formidablement riche en morues. C'est cela qui entraîna les premiers contacts entre les hommes blancs et les Amérindiens, en l'espèce les Algonquins peuplant cette côte. La pêche s'y développa de façon déraisonnable ce qui épuisa les stocks : mêmes causes, mêmes effets ! Malgré le moratoire décrété par le gouvernement canadien en 1992, espérant en vain que l'espèce ainsi protégée pourrait se multiplier à nouveau...

   Hélas, pour des raisons que les scientifiques ignorent, le stock de morues ne s'est pas reconstitué. Un nouvel équilibre paraît bien installé.

 

   Ces deux exemples "illustrent  un mécanisme général et caractéristique de la situation écologique actuelle : au-delà d'un certain seuil de transformation, de prédation ou de destruction, les écosystèmes changent de régime de façon irréversible" Hervé Kempf.

 

   Et pendant c'temps-là, les décideurs continuent de rechercher une croissance maximale de l'économie...

 

 

Source : Hervé Kempf ("Pour sauver la planète, sortez du capitalisme")

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article

commentaires

coco 27/11/2013 21:20

et l'humanité disparaîtra ... bon débarras ! un bon livre d'Yves Paccalet (blog : http://www.yves-paccalet.fr/)
eh oui on ne voit pas le bout du tunnel !!!

Pamphile 28/11/2013 14:45



Merci pour l'information !



Pangloss 26/11/2013 20:06

Les décideurs? Qui leur a donné ce droit? Qui aux prochaines élections, dans le monde entier, les confortera dans leur pouvoir? Ceux (l'immense majorité) qui ne voient dans la croissance (du PIB,
du profit, de la démographie, des revenus, du progrès technique, du confort pour tous etc) la seule chose à souhaiter dans l'immédiat. L'avenir? Les générations futures? Les enfants qui naissent
aujourd'hui? Les "décideurs" s'en foutent et ceux qui leur donne ce pouvoir aussi.

Pamphile 27/11/2013 14:21



Pas plus loin que le bout de leur nez...



cafardages 26/11/2013 19:47

un tableau sombre et qui ne risque guère de s'améliorer : plus toujours plus !

Pamphile 27/11/2013 14:25



Toujours plus de pauvres ! Quand les pauvres se réveilleront...



Adam 26/11/2013 19:19

Quand il n'y aura plus rien, que vont ils vendre pour faire du fric ? Notre peau....c'est déjà fait en partie !!!
Bonne soirée Pamphile

Pamphile 27/11/2013 14:24



"Ce qui est pris est pris !" disent-ils...


Bonne journée à toi, Adam !



râleuse ex02468 26/11/2013 18:46

les profits vous dis je!!!!

Pamphile 27/11/2013 14:22



Profits... à court terme !



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages