Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 17:38

3650265514_5134860d9c.jpg   Tout le monde n'est pas forcément informé sur "la fonction de Gauss".

   Les journalistes, si !

 

   La fonction de Gauss met en lumière la marge d'erreur des sondages en rapport avec le pourcentage trouvé, le nombre de personnes interrogées et le système des quotas.

   Cela revient à dire qu'il existe une marge d'erreur. Par exemple, pour un résultat aux alentours de 50 % et un groupe de 2000 sondés, elle est environ de 2 % à 2,5 % en plus ou en moins !

   Pour un résultat autour de 20 %, on peut compter 1,5 % d'erreur, en plus ou en moins toujours.

   Autrement dit :

                  23 % signifie compris entre 21,5 % et 24,5 %

                  22 %                      entre 20,5 % et 23,5 %

                  21 %                 entre 19,5 % et 22,5 %.

   Comme on le voit, un point d'écart ne signifie rien. Strictement rien !

   Et même deux points !

   Alors... où est le "scoop" ?

 

   A partit de chiffres tout à fait discutables, tous ces gloseurs professionnels se foutent du monde !

   Autre constatation pitoyable : les sondages doivent être faits en situation, quand la campagne a commencé (et quand sont connus tous les candidats !!). Pire = ce qui compte avant tout, ce sont les mouvements à la baisse ou à la hausse.

 

   Il faudrait imposer aux medias de publier des fourchettes : non pas 23 % mais "de 21,5 à 24,5 %. Ils seraient beaucoup moins intéressés !!

 

   Les journalistes politiques constituent une catégorie des plus minables...

   Ou des plus "aux ordres"...

 

   A 90 ou 95 % ??

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 17/03/2011 23:10


Décidément Pamphile, tu maîtrises parfaitement l'art de la chute. UN rien ironique comme il se dit dans le cas présent.De mon point de vue, cela ne servirait à rien de parler de fourchette et comme
le mieux est l'ennemi du bien, je préconise l'arrêt total des pronostics (ou des sondages si tu préfères) car ils sont avant tout une sorte de formatage de la pensée de masse. Et ça, personne ne le
dit jamais.


Pamphile 18/03/2011 17:27



Merci pour les compliments.


Interdire, c'est bien difficile : il y en aura toujours commandés par les politiques et... ça fuitera sur Internet ! Cela dit, pour la manipulation des électeurs, bien d'accord avec toi.



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages