Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 17:54

6107053263_d08760435c.jpg   Je viens d'être témoin d'une scène d'épouvante.

 

   Ils étaient tous habillés pareillement, tous, c'est d'abord ça qui m'a alerté. Effet de mode, je m'suis dit. Faisant face aux autres, un type seul; la mine rogue, l'air mauvais, pas tellement dans un bon jour. Et raide avec ça, comme une rame à haricots. La grosse colère, quoi.

   Brusquement, il se met à hurler... Aussitôt, le groupe face à lui s'est raidi, comme un seul homme. Electrisé ! on le comprend. Ce qu'il dit le hurleur ? Là, bien malin qui a pu le comprendre. Re-braillement ! Tous tournent brusquement la tête de côté; sûrement vers ceux à qui doit s'adresser le furieux : à gueuler comme ça, ils doivent bien être à cent mètres... Pourtant j'vois personne.

   Et il récidive. Cette fois, de frayeur, le groupe a levé à la verticale une espèce de bâton, pour se défendre sans nul doute. Chacun le sien. Avec un ensemble époustouflant ! Des gestes d'une nervosité... Electrisé, y'a pas d'autre mot. Et tous ils restent là, l'avant-bras à l'horizontale, censément perpendiculaire au bâton; à se protéger... Pétrifiés.

   Alors, l'aimable individu va les regarder sous le nez, prenant son temps. Pas un ne moufte. Faut croire qu'il est particulièrement toxique. Il les toise, un à un, comme s'ils étaient des moins que rien. Tout de même, à le voir faire, on ne peut s'empêcher de penser qu'il a égaré ses lunettes de myope.

   Quand il s'écarte, il n'a toujours pas décoléré. Il a sûrement ses raisons. Et il éructe encore !  Brutalement, les hommes en font retomber à la verticle leur bâton sur le sol.

   Un nouveau cri du coléreux, et tous, avec ensemble, écrasent une bestiole (imaginaire ?) de leur pied gauche, déporté de côté.

 

   Y'a pas à dire, un mouvement d'ensemble pareil, ça doit demander quelque entraînement...

   C'est alors que j'ai compris : c'est cela le spectacle qui plaît tant le 14 juillet. Au Président de la République, aux corps constitués, aux généraux, aux badauds... Aux soldats exécutants, c'est moins sûr...

   Ce spectacle dont c'était, à n'en pas douter, la répétition...

 

   Allons Z'enfants...

 

 

                                         Par l'auteur de "Ô AUDIMAT...", roman satirique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article

commentaires

La Ségaline 15/07/2013 13:19

Sans être anti-militariste, je dois avouer que je ne comprends pas l'attrait que peut susciter le spectacle du défilé du 14 juillet. Excepté peut-être pour les militaires eux-mêmes, anciens ou en
activité, qu'est-ce qu'il peut y avoir de beau, de remarquable ou digne du quelconque intérêt à la vue de ces mouvements mécaniques, orchestrés, tout le monde dans le même moule? On dirait une
démonstration de force, mais pour impressionner qui? Une sorte de jeu de celui qui pisse le plus loin...? En tous cas beaucoup de bruit pour pas grand chose, et il ne vaut mieux pas penser à
l'argent que l'État aurait pu économiser... mais c'est pas grave c'est nous qui régalons!

Pamphile 17/07/2013 16:36



Défilé de mode... ???



Moustic 15/07/2013 08:49

Un attrait inconditionnel pour la violence, signe de notre société en déclin. À++

Pamphile 17/07/2013 16:38



Ou alors, passion pour Guignol (?)



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages