Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:21

2770165782_a9ecded0d8.jpg   Depuis la défaite du gouvernement conservateur grec, la spéculation s'est acharnée sur la dette du pays.

   Alors, le FMI a prêté de l'argent à la Grèce contre l'engagement d'effectuer une cure d'austérité maousse avec réduction des salaires des fonctionnaires et des retraités, remise en cauce du droit du travail, augmentation des impôts sur la sonsommation et des privatisations !

 

   Résultat : après trois plans d'austérité, le pays est en récession ! Encore bravo !

   Il s'agissait d'éviter un "défaut de paiement" et voilà que la menace resurgit...

 

   Qui a réellement peur d'un "défaut de paiement" ?

   Avant tout, les banques et les établissements financiers de la zone euro. Ceux-là même qui exigent des intérêts exorbitants et qui - de ce fait - augmentent le risque !

 

   Le programme d'action politique du Parti de la gauche européenne (qui comprend Die Linke), adopté en décembre 2010, comporte "la transformation des missions de la Banque européenne; celle-ci doit, par création monétaire et sur la base de critères d'efficacité sociale, accorder des crédits à taux très bas aux Etats membres pour financer le développement social. Elle doit aussi, vis-à-vis des banques, instituer la sélectivité des crédits : leurs taux doivent être d'autant plus favorables que les investissements concernés programment des créations d'emploi et, à l'inverse, d'autant plus dissuasifs s'il s'agit d'opérations financières."

 

   Les institutions européennes exigent l'unanimité pour modifier les règles de fonctionnement de l'euro ?

 

   Après tout, à l'automne 2008, les limites du traité de Maastricht concernant les déficits publics et l'endettement ont été furieusement transgressées !

   Et la BCE a prêté de l'argent à bas coût aux banques pour les renflouer...

   Aussi, la Banque centrale devra se résoudre à financer les déficits des Etats membres afin d'éviter une faillite du système bancaire.

   Suivra une stabilisation monétaire par un nouveau partage des richesses.

 

   Il est mensonger de faire croire que les peuples sont désarmés !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Pangloss 21/06/2011 20:27


Première chose à faire: annuler la dette et la faire supporter par les autres pays. MAIS aussi, mettre le pays sous tutelle, enlever le pouvoir aux trois dynasties qui se succèdent à la tête de
l'état (Karamanlis, Papandréou, Mitsotakis) dans une parodie de démocratie et réorganiser totalement le système.


Pamphile 23/06/2011 15:11



D'accord mais quel est l'organisme qui va se charger de cela ?



des pas perdus 21/06/2011 19:49


Bien dit. Les banques se sont déjà largement nourries sur la Grèce. La BCE, l'UE et le FMI sont les complices des spéculateurs, autrement dit ces banques qui empruntent à 1 % à la BCE et qui
prêtent à 5 à 10 % à la Grèce... La Grèce devrait renoncer à rembourser...


Pamphile 23/06/2011 15:12



Ce sont les jolis créanciers qui seraient emmernuyés...



Pangloss 21/06/2011 19:36


Les conservateurs ne sont pas les seuls coupables. Les socialistes aussi. La classe politique l'est dans son ensemble. La politique en Grèce est dans les mains de TROIS familles. Une classe qui a,
pour conserver son pouvoir, créé une économie fictive (la Grèce est un pays pauvre!) en vivant sur la dette pou donner des avantages sociaux et des salaires irréalistes, en entretenant des
fonctionnaires pour avoir la paix sociale, en fermant les yeux sur la fraude fiscale: après les précédents plans d'austérité, la fraude a été "ramenée" à 30%!. Les spéculateurs ont certainement été
cupides mais ils ont surtout été très bêtes. Qui aurait l'idée de prêter de l'argent à quelqu'un de surendetté qui n'a pas l'intention de réduire son train de vie ni la possibilité matérielle de
rembourser les dettes qu'il contracte?


Pamphile 23/06/2011 15:14



Réponse : des cupides qui, tant que cela rapporte, continuent de plus belle.


Ensuite, ils s'arrangent pour faire payer les populations.



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages