Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 15:31

5135624862_039d58d1a0.jpg   Il leur en aura fallu du temps !

 

   Quatre ans que le Front de Gauche et Mélenchon leurs disent que la réduction sauvage des déficits est une folie qui entraîne tout le monde dans la récession...

 

   Notons que l'Allemagne commence à avoir des problèmes au niveau de ses exportations vers les pays européens... Ah ! la belle surprise : c'était couru puisque tous serrent les freins en même temps.

   Et ce chiffre de 3 % du PIB... bidon, complètement factice ! Quand on leur dit que c'est Mitterrand qui avait demandé un tel chiffre pour freiner ses ministres dépensiers... personne n'a de réponse. Personne !

 

   Nous sommes dans un processus rétrograde impensable. Dans le même genre que la défense de Cahuzac ou de Guéant.

   Historiquement, le temps de travail baisse depuis la fin du XIX° siècle. Les libéraux sont dans un refus absolu, hystérique. Car, évidemment, le partage du travail va de paire avec une pression fiscale juste, équilibrée, progressive. Horreur pour des gens dont le but dans la vie est de faire du pognon, à tout prix, quels que soient les moyens. Du fric, du flouze, de la peseta, de la fraîche, du grisbi... etc.

 

   Et c'est peut-être pourquoi l'indignation va leur exploser à la face...

 

   Surveillons le Portugal et l'Espagne.

 

                                                                  J.Thibault, auteur de "Ô AUDIMAT...", roman satirique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Pangloss 05/05/2013 17:24

Il ne s'agit pas de réduire les déficits mais de réduire les dépenses et d'adopter un nouveau modèle social, économique, écologique et sociétal. La société de consommation et de gaspillage nous
entraîne vers toujours plus d'achats à l'extérieur de biens de piètre qualité, très souvent de peu d'utilité, à l'obsolescence programmée et que la mode nous ordonne de changer de plus en plus vite
et de plus en plus tôt. Il faut en finir volontairement sous peine d'y être forcé.

Pamphile 10/05/2013 16:42



Il s'agit bien pour certains de réduire - sauvagement - les déficits ! Quant à tordre le cou au gaspillage, notamment d'énergie, toute politique devrait commencer par là



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages