Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 15:14

488399684_f59ccafb5b.jpg   Constat ce matin à la radio concernant les sondages : les chiffres bougent à peine depuis 9 mois !

          - le total des voix de gauche oscille entre 43 % et 40 %,

          - la droite est bloquée à 28 %,

          - Bayrou tourne autour de 12 %,

          - la famille Le Pen fait environ 17 %.

 

     Malgré les sous-marins sarkozystes (du style Giacometti ou Reynié) qui se répandent sur tous les plateaux de télé !

     Malgré les visites de l'Autocrate deux fois par semaine dans les régions.

     Malgré la primaire socialiste.

     Malgré le meeting du Bourget.

     Malgré l'entrée en campagne de qui-vous-savez (qui devait "provoquer un choc"...)

     Malgré le meeting de Marseille.

                           ...etc... etc.

 

   Alors, on se met à soupçonner un vote Sarkozy sous-évalué (!) tout comme il y avait (il y a ?) un vote Le Pen minimisé... Hé : on se remonte le moral comme on peut !

 

   Une chose est sûre, il existe un fort courant anti-sarkozyste que n'avouent pas certains sondeurs...

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Pangloss 28/02/2012 19:58

C'est un peu triste que le rejet de Sarko soit une motivation plus forte que l'adhésion pour la gauche.
Pauvre France!

Pamphile 29/02/2012 15:45



C'est évident. Mais ne serait-ce pas de la faute du Kandidat-de-la-Rupture et de son comportement démagogique ajouté à son attitude de diviseur... ?


On pourrait s'interroger par ailleurs sur ce corps électoral français qui penche pour le conservatisme ce qui donne un avantage à la droite prise au sens large. Tout de même, l'ouvrier qualifié
qui ne veut pas se voir "rattrapé" par le manoeuvre au niveau salaire (quand bien même son pouvoir d'achat s'améliorerait !) en dit long.



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages