Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 17:27

6234166142_b22af7f2ae.jpg   Jacques Généreux a 21 livres d'économie au compteur.

 

   Dans le bouquin cité, il dénonce la rengaine de l'impuissance rabâchée par la quasi totalité des éditorialistes et tous les "grands" partis.

   "La foule des ignares paresseux qui saturent les médias et ne savent que chanter l'air du temps."  

 

   Quand il s'agit de reprendre en main les grands leviers du développement économique : monnaie, budget, ressources naturelles, commerce.

 

   Il déconstruit la fable de la "main invisible" du "marché libre" qui engendre un résultat conforme à l'intérêt général (SIC !). Cette doctrine n'a rien à voir avec les résultats effectifs de la science économique (voir son livre "Les vraies lois de l'économie"). Elle est totalement fausse aux yeux de la science (!).

   Cette nouvelle oligarchie exploite au contraire la puissance de l'Etat au service de ses intérêts. Le "pouvoir des marchés" est un artifice pour briser la résistance des peuples.

   Des gouvernements élus dans les grands pays industriels en ont décidé ainsi (ce n'est pas tombé du ciel !). Il n'y a pas du tout effacement du pouvoir politique face à la puissance des marchés (toujours la fable !!)

 

   Par exemple, la Corée du Sud, la Malaisie, ont repris le contrôle strict des mouvements de capitaux à leurs frontières et du financement de leur économie. Avec résultats à la clé !

 

   Et la France ne pourrait pas... ???

 

   Ce n'est pas la mondialisation libérale qui sort les nations de la pauvreté, ce sont toujours des politiques économiques volontaristes menées par les Etats !

 

   En attendant, il s'agit dimanche de donner le coup de pied à l'inculte ! En attendant le coup de pied final...

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages