Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 17:03

6295056354_15da1bdd92.jpg   Aujourd'hui, en janvier 2012, on mesure le chemin parcouru par l'Agence de Sûreté Nucléaire... (!)  Au moins en apparence dans ses dernières recommandations.

 

   Mais le suspense continue, preuve en est cette récente fuite de tritium à la centrale atomique de Civeaux !

 

   Là-dessus, je relie l'un de mes premiers articles datant de 3 ans et quelque :

 

 

   Actualité encore. La nouvelle est tombée à la radio un matin : une escapade hors de la centrale nucléaire du Tricastin, de quelques effluents (rejets liquides ou gazeux, on ne sait) vaguement radioactifs s'est produite; l'équipée a traversé l'atmosphère de ce beau pays aux confins de la Provence. Un frisson d'horreur a parcouru la garrigue, les chênes verts se sont recroquevillés et, derrière les cyprès, les autochtones itou!
   Ce que les gens sont frileux...
   Enfin, souvenez-vous de la catastrophe de Tchernobyl: on n'entre pas comme ça dans le pays de Jeanne d'Arc. La France est la fille aînée de l'Eglise, tout de même! Le nuage radioactif s'était arrêté pile à la frontière. Pile. Demandez-donc à Juppé, il était Premier Ministre à l'époque (il est maire de Bordeaux à présent, n'est-ce pas? ce qui prouve que pour, certains, quelque soit leur passé, ils bénéficient de véritables baronnies, non?)
   Las! quelques jours plus tard, à Romans, c'est-à-dire à moins de cent kilomètres à vol d'oiseau, récidive, re-fuite! Soixante quatorze kilos d'uranium dans la rivière! (à moins que ce soit à nouveau au Tricastin...) Il y a des départements marqués. Et à Marcoule? Et à La Hague? Et à...?
   Certains gros malins avancent: "N'allez pas vous étonner avec le nombre de centrales nucléaires érigées sur votre sol, vous n'avez pas fini d'écoper!". Moi, je dis tout dépend de ce qu'en a su l'opinion publique. Parce que, attention: le nucléaire est une industrie, or qui peut dire qu'il n'y aura pas d'accident industriel? S'il n'est pas rendu public, c'est un non-évènement. Et, pour en revenir à Tchernobyl, les fameux "liquidateurs" ne sont pas morts tout de suite. Ne dit-on pas qu'il faut laisser du temps au temps...?  
     Evidemment, les mêmes gros malins évoquent le transport des déchets contaminés. Voyez-vous ça: la France traversée par nombre de convois spéciaux hyper-dangereux... Est-ce que vous avez déjà entendu parler d'un accident? "Non", répondent-ils, pous aussitôt passer à l'argument suivant, hurlé: "De plus en plus de combustibles irradiés doivent être retraités, c'est la politique du fait accompli!". Certes, les usines de retraitement engendrent - elles aussi - des déchets radioactifs; mais, une fois l'uranium et le plutonium récupérés, ces déchets sont conditionnés: vitrifiés, enrobés de ciment, de résine, de bitume, de je-ne-sais-quoi encore.
   - "Et comment s'en débarrasser? Mon vieux, c'est comme le glu!"
   Plaît-il? de la glu? mais pas du tout, nous allons simplement les stocker dans un sous-sol compatible. 
   - "Ah oui, comme dans cette ancienne mine de sel par exemple? Et v'là que le sol bouge, l'eau s'en vient lécher le millier de fûts radioactifs et ensuite, fiche son camp dans la nappe phréatique!".
   Pfff... ces déchets, nous allons les stocker, on vous dit, en profondeur dans des formations géologiques adaptées au confinement.
   - "Ca oui, et pour certains pendant au moins quelques siècles, voiredes dizaines de milliers d'années! C'est comme si les anciens Egyptiens nous avaient légué des saloperies toxiques. Aujourd'hui, cinq mille ans plus tard, on n'aurait pas encore traversé la moitié de la période dangereuse... Merci Khéops!! Cela s'appelle refiler le bébé aux générations futures."
Que me chante-t-il, celui-là, avec son bébé, ses... ses générations futures? Avant toute chose, il faut bien voir que la surveillance va créer des emplois.
   - "Avec quelle espérance de vie?"
   Je vous en prie! Vous ne prêtez pas assez attention à ce que dit l'Autorité de Sûreté Nucléaire: il ne saurait y avoir d'anomalie que de niveau 1, toute eau contaminée ne l'est que "faiblement"; tout cela n'est que broutilles comme "dépassement de température maximale autorisée", "défaut de contrôle", "consignes d'exploitation non respectées", "mauvais tarage de soupape"...
   - "Ouais, par exemple l'essai de fonctionnement oublié avant le démarrage d'un réacteur"
   C'est typiquement de la névrose obsessionnelle? C'est d'un pénible!
   - "La vérité oblige à dire qu'à surveiller des kilomètres de tuyaux, des foultitudes de robinets, de vannes, de boulons, l'oeil se trouble..."
   Saperlotte! quand on a lancé le nucléaire dans ce pays, personne, mais alors personne, ne parlait du principe de précaution! D'ailleurs, aujourd'hui, le gouvernement aurait décidé la distribution de tablettes d'iode aux populations voisines des centrales nucléaires, dans un rayon de cinq kilomètres. Ca baigne.
  - "Dans l'eau contaminée ?"
   (Cri de rage) : Ils n'ont aucun sens du progrès, ces gens-là !

 

 

   Malgré Fukushima, quelle évolution ???

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Pangloss 25/01/2012 09:36

Va voir le dernier article du blog de Fukushima (en lien sur mon blog).
Juste comme ça.

Pamphile 25/01/2012 16:51



Pas trouvé !


Je corrige : je nai pas trouvé le lien mais j'ai accédé directement.


Ben oui, comme dit l'auteur "c'est un évènement dont on ne connaît pas la durée."... !



moustic581 24/01/2012 18:25

La production d"énergie est si vitale pour l'état que rien n'empêchera le nucléaire ni ses dangers, pas même l'effet de serre ni même les dangers de rupture de barrage,les entretiens coutent si
cher.

Pamphile 25/01/2012 17:03



Jusqu'au prochain "Fukushima"... en France, par exemple !



Axel21 24/01/2012 17:54

On braille sur le nucléaire et sa maintenance, mais il vaut mieux aussi ne pas vivre sous un barrage EDF (et ça, on n'en parle pas):
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20070222/875269_edf1.pdf (part 1)
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20070222/875270_edf2.pdf (part 2)

Pamphile 25/01/2012 17:06



Cela ne minimise pas les dangers du nucléaire "à la durée inconnue"...


Voir : "le blog de Fukushima" par Google.


 



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages