Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 15:12

   Ah, ça, il ne s'était pas dégonflé : juste avant le 1er tour, en France-Comté, l'Autocrate prenant son élan stigmatisait encore une fois "le cancer des 35 heures" (SIC !!). Ca tourne à l'obstination...  Mais non, rien d'électoraliste dans ce credo si doux aux conduits auditifs de l'électeur de droite ! Voyons !


   Et puis, le "Courrier international" nous l'annonce : c'est dans le "Gardian". C'est signé Anna Coote, responsable des politiques sociales à la New Economics Foundation, qui par ailleurs est co-auteur du rapport "21 Hours" (oui : 21 heures hebdomadaires !)

   Une constatation d'abord : lorsque Sarkozy a supprimé le plafond des 35 heures, la plupart des employeurs ont maintenu les accords existants.

   Et de préconiser une lente évolution sur une décennie :

          - décourager les heures supplémentaires,

          - accroître la flexibilité dans un sens qui convienne aux salariés,

          - développer la formation, 
          - instaurer un salaire minimum plus élevé,
          - et... un impôt plus progressif !
          De même, préserver les services publics de manière que chacun ait accès à l'éducation, aux soins de santé, à d'autres prestations essentielles et se sente relativement protégé des aléas de la vie.

   On dirait du Mélenchon ! On dirait du "Front de Gauche" !
   Que va faire Sarkozy ? Un balaise malaise ?
 


   SANS SEMAINE DE 32 HEURES, DES SALARIES VOLES ! - Satires et contusions

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Sylvie 18/03/2010 18:44


Vagal le malaise ?
Bon, si on reparlait des 32 heures ?


Pamphile 19/03/2010 16:03


L'ineffable Lefebvre disait "cardiaque"...
Sûr qu'il est plus important (ô combien !) de remettre ça sur les 35 heures ! Larrouturou avec nous ?


Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages