Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 15:53

                                                                                                                 DE L'UMP ET DU FILLON...

 

 

Ou... comment on cause en langue de bois à l'HUM-PE...

 

"Concertation" = Se dit des réunions convoquées par un ministre pour exposer aux organisations syndicales ce qu'il va faire et pour écouter leurs doléances, de préférence sans en tenir aucun compte. Selon les besoins, la "concertation" sera présentée comme un équivalent de la "négociation" ou comme son substitut. Le gouvernement est toujours "ouvert" à la "concertation"...

 

"Dialogue social" = Se dit des rencontres où un ministre parle aux syndicats, par opposition au "conflit social", comme si le "dialogue" n'était pas généralement de pure forme : destiné à dissimuler ou à désamorcer le "conflit".

 

"Négociations" = Selon les besoins, tantôt synonyme, tantôt antonyme de "concertation". On est prié de ne pas indiquer que, à la différence de la "concertation", la "négociation" est généralement terminée avant d'avoir commencé. Inutile aussi de souligner ce miracle : au printemps 2003, dix heures de "négociations" ont suffi au gouvernement pour ne céder que sur les quelques points qu'il avait déjà prévu de concéder.

 

(voir : http://www.acrimed.org)

 

En 2003 ? mais le régime des retraites était sauvé... à en croire Fillon. Qui s'autoproclame "l'homme-qui-a-réussi-la-réforme-des-retraites" dans son livre intitulé (tenez-vous bien, sans pouffer) "La France peut supporter la vérité". Tel quel.

De la part d'un leader qui, comme son demi-maître, a érigé la mauvaise foi en principe, c'est un peu violent !

Or, ce qui n'est jamais rappelé - la conséquence la plus amère - c'est qu'à cause de la réforme Fillon, les caisses de retraite (qui étaient à l'équilibre en 2002 !) ont accumulé un déficit de 7 milliards d'euros en 2007. Alors même que les prévisions de la CNAV prévoyaient qu'elles resteraient à l'équilibre quelques années encore (!!)

C'est plus près du fiasco que de la réussite, non ?

 

Et ce politicien à la créance géante (selon certains medias) nous présente cela comme une "réforme historique", cette "impossible réforme" pour laquelle "nous avions l'ardente obligation d'obtenir des résultats."

Fermez le ban !

 

Chacun peut voir ce qu'il en est en 2010.

Vive la langue automatique officielle

 

Voilà un des exemples de la crédibilité du monsieur...

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

sylvie 02/01/2011 11:58


Bonjour Pamphile,
si les dettes imaginaires doivent être payées par le peuple, le peuple doit exiger le paiement des dettes réelles, fruits de l'incompétence, de la lâcheté et de la capitulation devant la finance
des "décideurs".
Je présenterai mes créances cette année, et l'année prochaine encore…
Meilleurs vœux pour l'instant, Pamphile, en toute amitié.


Pamphile 04/01/2011 17:13



Combative Sylvie !


Mes meilleurs souhaits pour 2011.


Amitiés.



Le ch'timi 30/12/2010 00:22


Bonsoir,
Fermer le ban de 2010 ! avant des années encore plus dures..surtout les deux prochaines...
au plaisir de te lire sur mon dernier billet
amicalemnt..résistant

Patrick


Pamphile 04/01/2011 17:14



Hauts les coeurs et vigilance !



Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages