Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 14:42

3955909103_07c192b0e3.jpg    Revoilà la formule de Thomas Piketty qui défend une taxation des plus riches à 60 %, CSG incluse, s'appliquant à toutes les sources de revenus, capital comme travail.

 

   Cette grande réforme de l'impôt sur le revenu promise par Hollande au cours de la campagne électorale était tombée dans l'oubli ! Bien dommage. Car c'est dans les premiers mois d'un quinquennat qu'une réforme de fond est possible !

   Après tant de reculades, la mise en oeuvre va être difficile...

   Déjà la CFDT s'inquiète de ce que la CSG, impôt dévolu à la protection sociale, aille directement dans le budget général de l'Etat. Mais elle dit oeuvrer pour une plus grande justice fiscale.

 

   Enfin, cela va être l'occasion d'une large négociation (au moins peut-on l'espérer !)

 

   N'empêche, ce regain rappelle beaucoup l'annonce des 75 % sur les hauts revenus sortie à la fin de la campagne... Une finasserie "hollandaise" pour se tirer de son mauvais pas fiscal.

 

   Il existe une base de comparaison : la proposition de Jean-Luc Mélenchon faite, au nom du Parti de Gauche, dans l'émission "C politique" = "Un barême unique de 14 tranches - véritablement progressif - qui engendrerait une baisse d'impôt pour 90 % des citoyens."

 

   A vos calculettes !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 15:45

5884216859_2ec2ed3eca.jpg   Il faut entendre, il faut lire les gloses sur la dégradation de la note de la France par "Standard & Poor's"...

 

   Or, quelqu'un a décidé de révéler quelques secrets sur ces agences de notation. C'est dans le "New York Times". Et c'est Paul Krugman, prix nobel d'économie.

 

   La Commission européenne, de son côté, préconise avec beaucoup d'assurance "des réformes structurelles"...

 

   Paul Krugman : "Que savons-nous vraiment des réformes économiques qui peuvent engendrer de la croissance ? Pas grand-chose !"

 

   Mais alors, la raison de ces condamntions ?

 

   "L'objectif est surtout de démanteler l'Etat providence. [...] Il s'agit bien plus d'idéologie que d'analyse économique solide."

 

   C'est curieux, on ne lit jamais ça dans "Le Figaro", on ne l'entend pas plus dans "C dans l'air"... Et dans les "grands" journaux régionaux ?

   La chape de plomb !

 

 

Source : "Courrier international"

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 14:39

10304130415_328da69c8e.jpg   Voici une révélation que nous devons au Réseau Sortir du Nucléaire :

 

Communiqué de la coordination BURE-STOP - 5 novembre 2013

 

L’étude réalisée par le cabinet suisse expert en géothermie GEOWATT (1), à la demande du CLIS de Bure, en octobre 2013, montre clairement que l’on a de la géothermie économiquement exploitable sous Bure, celle-ci restant à quantifier.

Selon GEOWATT, "Un débit de 5 m3/h n’est à notre sens pas du tout représentatif des débits pouvant être obtenus à partir de formations présentant de telles transmissivités."
"Nous estimons qu’il est possible d’obtenir des débits du même ordre de grandeur que les débits d’exploitation obtenus en région parisienne."
"Nous sommes d’avis que les ressources géothermiques au Trias dans la région de Bure peuvent être exploitées de manière économique". Et, tout aussi important, "l’enfouissement des déchets radioactifs empêche l’accès aux ressources géo-thermiques dans une région donnée et crée ainsi une perte au niveau économique."

 

Des années de mensonges
Il y a donc sous Bure de la bonne géothermie comme celle exploitée depuis plus de 30 ans en région parisienne. Pourtant l’Andra et l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) l’ont niée tout au long de leurs multiples rapports et demandes d’autorisation pour préparer le centre d’enfouissement Cigéo, et ils continuent. (2)
Cela fait plus de dix ans que des géologues indépendants ont lancé l’alerte. Ce bon potentiel était déjà annoncé dans les rapports BRGM, l’expert français en géothermie, établis entre 1976 et 1983 sur la base des données que l’on avait à l’époque. En vain. Il y a aujourd’hui une concordance parfaite entre ces travaux du BRGM (Bureau des Ressources Géologiques et Minières) à l’époque et les conclusions de GEOWATT.

 

Petite tromperie et gros effets
Les artisans de Cigéo/BURE communiquent exclusivement aujourd’hui avec un outil cartographique BRGM qui traite du potentiel des "aquifères superficiels" pour "l’installation de pompes à chaleur". Cela n’a rien à voir avec la puissante géothermie profonde et trompe ainsi le public non averti. Et pourtant les cartes des années 1980 établies par le BRGM concernant la région Lorraine/BURE sont tout à fait valables et explicites (3). Tout est fait pour cacher cette ressource. A dessein...

 

Le choix du site de BURE contraire aux règles de sûreté
L’installation d’un stockage nucléaire souterrain est soumise à des règles préalables et strictes : pas de ressources exploitables, ni de potentiel géothermique à l’aplomb du site, selon le guide de Sûreté 2008 de l’ASN (ex-Règle Fondamentale de Sûreté)...
1 - Il faut préserver nos descendants à la recherche d’eau chaude souterraine, de possibles et dangereuses intrusions dans la poubelle nucléaire.
2 - Il faut préserver des ressources d’un intérêt inestimable. A Bure, la production locale d’énergie pour nous et aussi pour les générations à venir.

 

La région de Bure doit préserver ses ressources !
A l’heure où l’énergie est au coeur d’enjeux majeurs, à l’heure de la transition énergétique, c’est une politique de l’absurde que de stériliser une ressource écologiquement remarquable par les déchets du nucléaire. La production d’énergie locale est un formidable potentiel de développement -positif-, à court ET à très long terme ; à mettre impérativement dans la balance des soit-disant retombées économiques de la poubelle nucléaire.
Quelles priorités pour l’utilisation des sous-sols ? Qui décide ? De telles décisions relèvent de la collectivité toute entière, pas d’une Andra seule, pressée d’enfouir au plus vite des déchets radioactifs encombrants pour la survie de l’industrie de la filière électro-nucléaire.

 

La Coordination BURESTOP demande :
- La poursuite par le CLIS des travaux d’investigations recommandés par le cabinet GEOWATT soit une étude de faisabilité technique et financière
- La réalisation d’un nouveau forage pour caractériser précisément la ressource et l’évaluation complémentaire du potentiel géothermique du bassin Permien de 2800 mètres d’épaisseur qui existe sous la région de Bure
- L’évaluation économique de la ressource géothermique
- La mise en contre-expertise par des organismes indépendants non affiliés à l’industrie nucléaire de l’ensemble des travaux de l’ANDRA effectués à Bure depuis l’implantation du laboratoire.

 

 

L'enfouissement des déchets nucléaires nous concerne tous, non ?

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 17:04

   Avouez qu'il y a longtemps que je vous avais bassiné avec mon roman...

 

   En voici une critique =

 

  •  

Je lis en numérique ....et j'adore

>

Messages novembre 2012

>

Ô audimat

18 novembre 2012

Ô audimat

Description : odimat 

Ô AUDIMAT
Jean-Claude Thibault

Quelle est la vie des enfants de vedettes de télévision ?

Le père de Gérald est animateur d'une émission de variété à la télévision. C'est la vedette de l'heure. Avec son demi-frère, ils grandissent dans un monde d'émerveillement, illusionnés par l'image que projette les médias. Pour eux, la vie est parfaite comme à la télé et leur père est le " plus hot" des papas.

En grandissant, Gérald vit des déceptions qu'il l'amène à devenir de plus en plus lucide et à percer le mystère de l'image qui n'est pas la réalité derrière les coulisses. Ce sont ses réflexions et son cheminement que l'auteur nous raconte dans un langage drôle et vivant. Les observations du petit Gérald lui font poser beaucoup de questions sur la futilité du paraître au lieu de " l'être". En commençant par sa famille avec sa belle-mère, son demi-frère, sa vraie mère et sa demi-soeur qui lui est présentée à toute vitesse.

Tout est bien raconté, avec des scènes humoristiques lorsque son père reçoit chez-lui des vedettes et les personnes travaillant sur son émission. Les deux frères assistent à cette "parade" où chacun essaie de profiter de la situation pour élever leur position du moment quitte à prendre la place des autres. Magouilles et trahisons y sont au rendez-vous.

L'écriture est sensible grâce au climat de confidence que l'auteur a su dégager par le personnage de Gérald. Tout en devenant de plus en plus lucide sur le métier de son père, Gérald arrive à éprouver de la compassion et comprend que ce métier n'est pas si facile et honnête qu'il croyait. Ses propres sentiments nous touchent car, qui ne se souvient pas de notre tristesse lorsque nous avons découvert que le Père Noël n'existait pas et que tout le monde nous mentait.....

J'ai bien aimé découvrir votre roman M. Thibault et découvrir votre belle écriture. Merci de m'avoir suggéré sa lecture que je recommande à tous.

 

                                                       "Ö AUDIMAT..." sur Amazon

Repost 0
Published by Pamphile - dans écriture
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 16:41

6992200328_cf7e2f221f.jpg   La presse au service du capital, pécialiste de l'huile sur le feu !

   En tête, "Le Figaro" - hardi p'tit gars ! - qui oublie d'utiliser le conditionnel pour évoquer les jacqueries qui deviendraient, en France, un front uni !

   Itou "Le Point" à la rescousse !

   Du temps de l'autre, rappelez-vous, jamais ils n'imprimaient "Sarkozy", mais toujours "Nicolas Sarkozy", en tendant l'oreille on pouvait discerner "Not' bon maître"...

   Au début du quinquennat actuel, on a eu droit de leur part à du "François Hollande" mais cela n'a pas duré... j'allais dire "aussi longtemps que les impôts"... (ça s'appelle une gaffe !). Dans leur aveuglement, ils vont passer du "Hollande" insolent au "Taubira" avec effluves nauséabondes.

   Ils se croient tout permis ?

   En tout cas, ils prennent tout bêtement leurs désirs pour des réalités...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 16:30

4126993730_daf6d80c46.jpg   Qui aurait pu prévoir qu'en ce début de XXI° siècle, nous allions côtoyer des zombies affectés de méga encéphalites qui les portent à se croire revenus en 1830 au moment où la conquête de l'Algérie allait de soi !

 

   Moi, je serais vous, je me méfierais. Le Ku Klux Klan a commencé comme cela : d'abord, en tant que Blancs (vous m'en direz tant !) "remettre les Noirs à leur place" ! Et puis, des années plus tard, avant 1914, et ensuite après la Grande Guerre, le Noir n'était plus le seul ennemi; il y avait le Juif, le catholique, le nouvel immigré, tout ce qui n'était pas anglo-saxon, quoi !

   Avec toujours les mêmes méthodes : la violence, la terreur répandue avec sadisme, la cagoule blanche qui vous assure l'anonymat (remarquable courage !). Des emblèmes de paccotille... A un moment, ces zombies se sont comptés par millions !

 

   Aujourd'hui, on entend parler de l'escalade du cocotier (c'est un art !), de la dégustation de ce fruit merveilleux qu'est la banane (ils n'aiment pas cette chair tendre, ces zombies ?), d'allusions éthérées à l'ordre de ces mammifères à main préhensible...

   Où sont-ils, à votre avis, les primates... ?

 

   Parmi ceux-là de "bons" catholiques opposés (viscéralement) au mariage pour tous, des "bien-pensants" à la penseuse en panne sèche, des petits soldats de la fifille Le Pen d'Arc,

   Et des représentants élus de l'UMP qui - ostensiblement - ont choisi de ne pas s'associer au soutien apporté par les députés à madame Taubira, victime de ces ignobles propos. En restant assis sur leur cul !

 

   Alors ce n'est pas ce ramassis de fascisants de "Minute", journal plus proche du torchon... (qui ne pouvait pas mieux le prouver !)

 

   C'est égal, j'ai mal à ma France !!!

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 16:46

7806892448_309a43cf22.jpg   Ce qui ne va pas sans influencer les medias...

 

   Deuxième page du JDD : résultat d'un sondage IFOP répondant à la question : "Où faire des économies ?"

 

   Ils sont magnifiques ces Français (de droite) : puisqu'il faut réduire les dépenses, tranchons d'abord dans les aides aux chômeurs (!!) Eh oui, car c'est bien à droite qu'on souhaite sabrer dans le modèle social. Ils sont 1 sur 4 de cet avis. Dame, quand on est bien à l'abri, dans une situation protégée du chômage ou prémuni par ses diplômes... et à l'ombre de son carnet d'adresses (!) on ne prend soin que de son nombril.

 

   Ils sont encore 1 Français sur 5 a souhaiter tailler dans le secteur de l'écologie et de l'environnement. Ah ! c'est bien le moment ! La circonstance appropriée ! La situation adéquate ! Vraiment.

   Quand on vous dit que la France nucléarisée a du mouron à se faire...

 

   Quasiment un même nombre de sondés choisissent d'économiser sur le budget de la culture... Logique, ils ne se sentent pas concernés...

 

   Nous sommes bien au café du commerce.

 

   Pardon ! Les plus grandes économies projetées par ces mêmes Français portent sur l'armée et la défense ! Ce que dit Paul Quilès à propos de la modernisation - inutile et dispendieuse - de l'arsenal nucléaire. Comme quoi, il faut (un peu) relativiser...

 

   Vrai, on vit une époque formidable, tenez : les "bonnets rouges"... et les nez rouges, c'est pour quand ??

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:19

7094825825_aee5057d12.jpg   Ainsi quand l'institut de sondage de Mme Parisot, l'IFOP, donne notre liste à Toulouse à 5 % des intentions de vote des sondés alors qu’un autre institut nous donnait à 10 % peu auparavant. Dans ce cas il s'agissait de prouver « la percée » du Front National. L'IFOP, qui connaît de très (très) près ce milieu, triple donc le niveau du FN. Et, pour nous diminuer de moitié, invente une « autre liste d'extrême gauche », aussitôt pointé à 3 %, alors qu'elle n'a ni sigle, ni tête de liste, ni bien sûr d'existence annoncée !

 

J'ai signalé ces quelques exemples, qui sont dorénavant tout à fait ordinaires, pour alerter les esprits. Chacun d'entre nous abordera depuis sa position personnelle le combat d'ensemble que nous avons engagé. La diabolisation, l'occultation, et ce que vous verrez ensuite à mesure que ceux qui payent vont commander, toujours plus directement, pourront paraître à plus d'un comme un mur infranchissable. Il ne l'est pas. C'est un monde de pacotille qui peut retarder notre marche, abattre les plus faibles, dégoûter davantage les plus fragiles.

Mais il n'a pas les moyens de bloquer les progrès de la prise de conscience à laquelle nous travaillons. Les deux prochaines élections donneront la victoire à ceux qui seront les mieux mobilisés. Dans un océan d'abstention, ceux qui se déplaceront pour voter auront le dernier mot.

 

   C'est rarement à la télé qu'on entend ça !!

   Or, la moitié des Français ne lisent ni bouquin, ni journal...

 

   Ils ont du courage Mélenchon et les siens.

   Vous pourriez lire son blog...

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 15:30

3277477796_6192ac8f78.jpg   Trois syndicats, CGT, FSU et Solidaires se désolidarisent de la coalition hétéroclite qui appelle à manifester une fois encore "contre le colbertisme" (SIC !), à Quimper, mot d'ordre lancé par le "Collectif pour l'emploi en Bretagne" où le patronat tient une grande place, ce même patronat qui licencie à tour de bras en Bretagne (!!). C'est une manif purement politique ! Ces syndicats dénoncent "le détournement du mécontentement - réél - d'une grande partie de la population à des fins politiciennes."

 

  Pour ces syndicats « les "bourreaux" sont aux commandes de cette manœuvre et se servent de leurs victimes pour faire en même temps bouclier et bélier. Ils voudraient que les salariés oublient qu’ils ont toujours soutenu les politiques néolibérales responsables de la crise actuelle et que leur "modèle agricole breton" est aujourd’hui une faillite économique, sociale et environnementale. Les manipulations sont lourdes puisque ce sont les "seigneurs de jadis" qui portent maintenant le bonnet rouge contre le peuple »

 

   Mais les gogos ont accouru au rendez-vous de Quimper ! Dans la foule, des ouvriers de Doux, de Gad, de Marine Harvest, des commerçants, des agriculteurs, des artisans, des petits patrons, des pêcheurs, des indépendantistes... quelques "identitaires". Et - stupeur ! - des militants du NPA, et même d'Attac... !! 

   "Ce mélange hétéroclite montre d'ailleurs que les gens ne savent plus où ils en sont." constate un témoin. Slogans anti-taxes et anti-parisiens. Ils n'ont pas analysé que la saignée des emplois a pour cause l'élevage productiviste tourné vers l'exportation !!! Aveuglement et manque d'anticipation du patronat local.

 

   Il est là le syndicaliste, cet agriculteur proche du MEDEF, patron de la FDSEA-Finistère, ce Thierry Merret, co-organisateur de la journée. Typique va-t-en-guerre qui souhaite que plus un seul portique écotaxe ne reste debout en France ! (coût d'installation unitaire = 500 000 €).

   C'est lui qui a payé les bonnets rouges - tout comme les patrons avaient réglé les tee-shirts imprimés "Yes week-end" pour réclamer le droit au travail dominical ! - Apprécions la préméditation, et la manip !

 

   "Nous demandons la fin du dumping social" Alors ça, c'est bien la première fois que des patrons ne se régalent pas de salaires bas... euh, pardon, de diminution du "coût du travail"...

 

   Et tout cela, après suspension de l'écotaxe honnie... 

   Bruno Gentil, président de la fédération France Nature Environnement a eu les mots justes : "C'est lamentable, il n'y a aucun courage politique. Une mesure votée par la droite comme la gauche est remise en cause à partir du moment où un groupe d'individus cassent des biens publics. Je ne pense malheureusement pas que cela va résoudre les problèmes de l'élevage… L'environnement devient le bouc-émissaire des problèmes économiques. On est en train de planter le financement de la transition énergétique". 

 

   Le bouquet : s'il y avait renoncement à l'écotaxe, la société Ecomouv' toucherait une indemnité de 800 millions d'€ ! C'est le tandem Sarkozy-Fillon qui avait confié à cette société privée la collecte de cet impôt. Pour 13 ans. (contrat jugé unanimement très avantageux pour elle). 20 % de frais de gestion quand les douaniers pouvaient gérer la même taxe pour 5 %. 4 fois plus cher que le service public !!

   Du Sarkozy-Fillon pur jus... 

 

                                                             Essayez de saisir "Ô AUDIMAT..." sur le moteur de recherche Duckduckgo.com

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 17:50

5662057472_7f84c9bb29.jpgDans un long article publié en 1996, intitulé "Nuclear power and nuclear weapons" (Énergie nucléaire et armes nucléaires), Theodore B. Taylor écrivait notamment ce qui suit :

"Puisque chacun des plus de 400 réacteurs nucléaires qui fonctionnent actuellement dans 32 pays produit de grandes quantités de plutonium qui, une fois chimiquement séparées du combustible usé, peuvent être utilisées pour fabriquer des armes nucléaires de tout type, fiables et efficaces, j’en suis également arrivé à estimer nécessaire [outre le désarmement nucléaire] d’en appeler à un arrêt total et mondial de l’utilisation de l’énergie nucléaire.

Pour accomplir cela tout en faisant preuve de responsabilité à l’égard du dérèglement environnemental provoqué par la poursuite de l’utilisation à grande échelle des énergies fossiles, j’estime également nécessaire d’en appeler à une démarche forte et mondiale pour saisir les opportunités d’économiser l’énergie et de produire celle dont nous avons besoin avec des sources renouvelables, directement ou indirectement dérivées du rayonnement solaire.

[...]

La préoccupation croissante à l’égard des instabilités climatiques provoquées par l’émission continue de gaz à effet de serre, en particulier le dioxyde de carbone produit en brûlant des combustibles fossiles, a conduit de nombreux avocats de l’énergie nucléaire à proposer de remplacer à grande échelle les combustibles fossiles par l’électricité d’origine nucléaire. De telles propositions imposeraient de construire des milliers de nouvelles centrales nucléaires pour réussir à réduire substantiellement, au niveau mondial, l’utilisation des combustibles fossiles. Cela aggraverait énormément les dangers d’une utilisation destructrice de l’énergie nucléaire.

En bref, l’usage constructif et l’usage destructif de la technologie nucléaire sont si étroitement imbriqués que les bénéfices de l’un sont inaccessibles à moins d’accroître considérablement les risques de l’autre."

 

 

A la bonne vôtre...

 

Source : "Sortir du nucléaire"

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages