Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 17:19

   Voulez-vous être repectés, considérés, épargnés ?

   Très bien. Vous devez donc envoyer sur un territoire où n'existe aucune défense aérienne, votre aviation pour bombarder comme des malades des populations qui n'ont même plus de caves.

   Vous devez utiliser à outrance des pièces d'artillerie (que vous envieraient les blockbuster amerloques) pour canarder les populations susdites.

   Il vous faut pénètrer en territoire adverse avec vos tanks comme premières lignes dans la mêlée. Et tirer sur tout ce qui bouge.

   Acheminer également vos snippers pour amocher ce qui a échappé jusqu'alors aux actions extrêmes des calamités précédentes.

   Alors, mais alors seulement, vous pourrez forcer le respect de tous ces diplomates qu'on voit rire dans leurs réunions de tentative de conciliation. Vous ne lirez pas dans les yeux de ceux-là l'effroi des humains qui ont subi l'horreur et qui - hélas ! - la plupart du temps ont perdu un proche parfaitement innocent !

   Et vous passerez pour appartenir à un peuple remarquable, supérieur et pas du tout irrécupérable.

   Moi, je vais me vider l'estomac de dégoût et de honte...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 16:16

La fausseté des affirmations libérales : « Les marchés financiers sont favorables à la croissance économique » (SIC)

C’est la finance qui détermine les normes (exigées) de rentabilité de l’ensemble des capitaux…

Avec la montée en puissance de la valeur actionnariale, s’est imposée une conception nouvelle de l’entreprise et de sa gestion, pensées comme étant au service exclusif de l’actionnaire ( !)


L’idée d’un intérêt commun propre aux différentes parties prenantes liées à l’entreprise a disparu !!


Les dirigeants des entreprises cotées en Bourse ont désormais pour mission première de satisfaire le désir d’enrichissement des actionnaires et lui seul. Ces dirigeants cessent eux-mêmes d’être des salariés, comme le montre l’envolée démesurée de leurs rémunérations.

Est désormais la norme un rendement de 15 à 25 % ( !)


Ce qui – évidemment ! – bride la croissance économique et conduit à une augmentation continue des inégalités de revenu. Ce qui inhibe fortement l’investissement. Ce qui provoque une constante pression à la baisse sur les salaires (c’est même le but !). La croissance trinque… on ne le répétera jamais assez !!


Le remède, car il y a un remède =

 -accroître fortement l’imposition sur les hauts revenus pour décourager la course aux rendements,

-renforcer significativement les contre-pouvoirs dans les entreprises pour obliger les directions à prendre en compte les intérêts de l’ensemble des parties,

-développer une politique publique du crédit : taux préférentiels pour les activités prioritaires au plan social et environnemental.

 

Qu’en dit le ravi de l’Elysée ?


Et jusqu’à quand les lambdas que nous sommes vont supporter pareilles saloperies ??

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 16:15

   On a divisé par deux le temps de travail en un siècle et, dans le même temps, multiplié par cinq les revenus ! Ce fut le grand combat de toute la gauche au XX° siècle.

 

    Et parce que les actionnaires en veulent toujours plus, le sujet est tabou ?

 

   La réduction du temps de travail est la seule mesure contre le chômage de masse pour laquelle l'exécutif n'a pas besoin de l'assentiment de Bruxelles !! L'économiste Bernard Maris le fait remarquer.

 

   Alors, Hollande, tes arguments... ?

 

   Ce ne peut pas être un doute sur la faisibilité, puisque 400 entreprises françaises sont passées à la semaine de 4 jours ! 32 heures de boulot par semaine sans baisse des revenus pour les salariés touchant jusqu'à 3 à 4 fois le SMIC. Alors ?

 

   Cela est tout à fait possible en finançant ce surcoût salarial sur la base du surcoût du capital (soit environ 100 milliards d'€ par an en incluant les diividendes excessifs). C'est l'économiste Jean Gadrey qui parle; après Pierre Larrouturou qui porte cette revendication depuis des années.

 

   Alors quoi ? on nous prend pour des billes ? De clowns, oui !

 

   Sous Jospin, le passage aux 35 heures a créé au moins 300 000 emplois. Le passage à la semaine de 4 jours créerait, à court ou moyen terme, 1,6 millions d'emplois selon une étude du ministère du Travail en 1997.

 

   C'est une affaire de volonté politique. Que n'a jamais eu Hollande...

 

   Que de gâchis.

 

 

   Faites passer, bon sang !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 18:04

   J'ai fait un rêve... improbable.

   Le président Hollande qui nous parle d'un calendrier pour la réduction des consommations...

   Eh, oui, il faut en passer par là

   Réduire de 35 % la consommation d'énergie !

   Et fermeture de VINGT réacteurs nucléaires, nécessaire pour ramener la part du nucléaire  de 75 à 50 % dans la production d'électricité d'ici à 2025.

   Porter à 45 % la part des renouvelables.

   Monter à 750 000 par an les rénovations thermiques "haute performance" dans les logements (à ca propos, lors de travaux importants dans un logement, rendre obligatoire son isolation).

   Lutter contre l'étalement urbain.

   Supprimer les avantages fiscaux aux énergies fossiles (aujourd'hui 20 milliards par an !)

   Et créer une banque dédiée pour accorder des prêts à taux réduits pour des projets reconnus "transition énergétique".

   Là, on ne rigole plus l'père François !

   Sinon, c'est de la parlotte...

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 16:06

   Je suis impayable : hier j'ai juste oublié d'insérer un lien dans cette bonne nouvelle du classement de "Dix jours pour mourir" dans le top 100 Kindle !

   A propos de la première nouvelle où le tueur en série se trouve être un virus contracté dans la forêt primaire africaine, il s'avère que ce texte était prémonitoire dans la mesure où le virus ebola est réapparu récemment en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria. Avec une grande inquiétude pendant un temps sur le risque de ne pouvoir maîtriser la contamination. C'est cette angoisse que j'ai exploitée dans ma nouvelle !

   Pour la deuxième, c'est un sujet pour la télévision (qui n'en manque pas, me direz-vous !). Un innocent mué en suspect numéro un doit, seul contre tous, trouver à se disculper. Tout cela dans le monde du sport amateur gagné par le dopage... C'est un peu échevelé !

Repost 0
Published by Pamphile - dans écriture
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 17:40

   Entr'acte!

   J'apprends de mon éditeur que mon recueil de deux longues nouvelles policières sous le titre "Dix jours pour mourir" se classe 10 ème dans le top 100 Kindle.

  Pourvu que ça dure...

   Si vous voulez participer, ce serait avec grand plaisir !

   Format numérique à 2,99 € et version papier à 12,45 dans la même monnaie...

   Un grand merciiiiiii !!!!!

 

 

  

Repost 0
Published by Pamphile - dans écriture
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 16:21

mai682.jpg   Relevé dans ce roman de John Le Carré, "La constance du jardinier" =

   "Elle considérait que la quête de profits acharnée des entreprises détruit le monde, et notamment les pays en voie de développement. Sous prétexte d'investir, le capitalisme occidental ravage l'environnement originel et favorise l'émergence des kleptocraties (raisonnement qui a même, de nos jours, un large écho dans les couloirs des institutions internationales) [...] Selon ce même raisonnement, l'aide au tiers-monde n'est qu'une autre forme d'exploitation. les vrais bénéficiaires en sont les pays qui avancent l'argent à crédit, les politiciens et officiels africains qui touchent d'énormes pots-de-vin, et les industriels et marchands d'armes occidentaux qui s'en mettent plein les poches. Les victimes sont l'homme de la rue, les déracinés, les pauvres et les indigents... et les enfants qui n'auront pas d'avenir."

   Mon foie n'y résistera pas longtemps... !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 14:49

   "Comme Blair et Schröder, Valls et Renzi veulent débarrasser la gauche de ses vieux dogmes pour mieux répondre aux intérêts des marchés et des entreprises [...] Ne faire qu'offrir un meilleur climat aux patrons sans en compenser l'impact brutal pour les salariés, c'est risquer l'explosion sociale."

   Dixit "Profil", un magasine viennois. Aussi réclame-t-il un allègement de l'austérité. Pour conclure : c'est une troisième voix newlook...

   Nous voici rassurés !!

   "La gauche n'est pas morte" écrit l'autre...

   Et le Renzi de préciser : "La clause sur le déficit de 3 % est anachronique". Cela fait combien de temps que la gauche de la gauche l'affirme... ???

   Les journalistes soulignent que le parti de Renzi (Parti Démocrate : PD) est le groupe national le plus puissant dans les rangs des "socialistes" européens.

   Ca vous rassure, vous ?

 

P.S. =  Le service d'Over-blog se rétrécit : l'accès aux images de Flickr serait suspendu ... ?

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 14:55

   On n'a pas assez souligné que la loi s'applique dans toute son étendue. Ainsi, devait être respecté le droit pour "le mis en garde à vue" de s'entretenir 30 minutes avec son avocat. A ceci près que ledit avocat est lui-même en garde à vue pour les mêmes raisons que son client !! (Hihihi...)

   Au final, est tombé le résultat de la garde à vue : mise en examen... pour corruption et trafic d'influence actifs dans la tentative d'obtenir d'un haut magistrat des informations sur l'avancée de l'affaire Bettencourt. Compte tenu du bonhomme, qui cela peut-il étonner ? Moi, cela me rappelle le cynisme de Tapie lançant à un adversaire politique autant qu' économique : "On a le pouvoir, on t'emmerde !". Même profil, même mentalité. Ceux qui disent ne pas voir sont des groupies...

   Démonstration : sa "sortie" à la téloche, rien que de l'invective, pas un argument contrant les accusations dont il est l'objet !

   Bis repetita... pas de surprise : on le connaît par coeur le numéro... aucune amélioration, rien de rien.  Tout le monde lui en veut, il est l'éternelle victime. A l'entendre, en 2007, il a vaincu seul contre tous, la presse - toute la presse ! - y compris (rires !). Un peu beaucoup fatigant à la longue...

   N'oublions pas la perle fanfaronnée : "Les paradis fiscaux, c'est fini !". Demandez donc à Juncker...

   Ca ne fait rien : du culot, encore du culot, toujours du culot : le SarCOQ ancien est revenu !

   D'un pareil politicard, on se passera aisément. Pas vrai ?

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 15:07
   

Enfin, il est « élu » !


Au moins par le Conseil européen, c’est-à-dire les 28 chefs d’Etat et de gouvernement. Pas par le Parlement européen (comme cela nous avait été vendu...nous aurions encore voté pour des prunes ?) Donc, voilà l’un des hommes-clef de la crise « élu » président de la Commission européenne…


Mais, qu’on se le dise, cela reste un « progrès démocratique » car Juncker est président du Parti Populaire Européen et ce PPE est le plus grand des partis européens en terme de voix (minoritaire néanmoins, loin des 50 %...) Un peu facile vu qu’il agglutine, qu’il amalgame, qu’il conglutine (si j’ose…) des partis de droite et une kyrielle de formations de centre-droit… qui, pour autant, a perdu 40 sièges ( !). Ce PPE dont la ligne politique flousaille est, avant tout, ré-ac-tion-naire.


Bref, Juncker est, par excellence, l’homme de l’austérité (cette austérité que nombre d’organismes conservateurs remettent en cause aujourd’hui…).


Dix-huit ans à la tête de ce charmant pays, le Luxembourg, joli paradis fiscal. Il est contraint à la démission en juillet 2013 suite à un scandale dû aux services de renseignement ayant pratiqué des écoutes illégales. Il lui était reproché également de ne pas avoir alerté la justice luxembourgeoise, en 2006, au moment de la révélation d’un compte bancaire de 150 millions de dollars de l’ancien président du Congo, Pascal Lissouba.

Remarquez, Juncker a toujours nié que le Luxembourg fut un paradis fiscal (oui, je sais, ça fait rigoler !). Malgré son secret bancaire, ses agences de voyage spécialisées dans les paradis fiscaux : Bermudes, îles caïmans, Bahamas et consorts… (on se demande pourquoi), ses lessiveuses d’argent sale… Clearstream, c’est bien au Luxembourg ? Denis Robert confirme ! D’ailleurs, ce n’est qu’après le départ de Juncker que son pays s’est montré plus coopératif…


Juncker, « chrétien social »… « social »… ne pourrait-on pas constituer un organisme qui donnerait son agrément à un tel terme ?

Il est vrai qu’a voté pour lui, Hollande, « social-démocrate »… disons social-démocrasse et n’en parlons plus !!

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages