Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 16:41

457461506_8041c97be5.jpg   Français de France, après la "trêve pascale", continuez à oublier Fukushima !

   Pour cela, ne lisez pas le journaliste japonais Yûki Takahata =

 

"En dépit de l’annonce officielle d’un "arrêt à froid" en décembre 2011, la situation est loin d’être maîtrisée : la centrale dégage toujours des rejets radioactifs et la piscine de stockage du combustible usé (264 tonnes), située à 30m de hauteur dans le bâtiment du réacteur N°4, menace de s’effondrer en cas de nouveau séisme. Ce qui pourrait entraîner une réaction en chaîne émettant des matières radioactives "équivalant à 5000 bombes de Hiroshima", d’après le physicien nucléaire Hiroaki Koidé. Les réacteurs et les piscines de combustible doivent être refroidis en permanence, mais les équipements dédiés ont prouvé leur vulnérabilité : le 18 mars, une panne de courant a frappé l’ensemble du site, qui a été privé d’alimentation électrique pendant 29 h. À l’origine, un faux contact probablement causé par ... un rat !. Quant aux réservoirs contenant de l’eau contaminée, ils sont presque pleins (220 000 tonnes au début de janvier 2013), tandis que des fuites continuent à répandre de l’eau contaminée du site vers la mer et le sous-sol. Par ailleurs, 3 000 personnes interviennent chaque jour dans la centrale, mais le niveau extrêmement élevé de radioactivité complique leur travail. Et les règles de sécurité ne sont pas respectées : insuffisance des contrôles sur les doses absorbées, manque de matériel et de formation à la radioprotection notamment pour les sous-traitants, cas avérés de dissimulation d’irradiation... On craint donc non seulement l’irradiation à haute dose d’un grand nombre de travailleurs mais aussi l’épuisement de la main-d’œuvre : en novembre 2012 TEPCO a reconnu que parmi les 24 000 personnes inscrites sur la liste des travailleurs du site, 16 000 étaient déjà parties, soit qu’elles avaient atteint la dose limite autorisée, soit parce que les conditions de travail étaient trop dures.

D’autre part, 160 000 réfugié-e-s des zones d’évacuation forcée vivent toujours un sort dramatique. La contamination durable de l’environnement et des aliments constitue le problème majeur de cette catastrophe nucléaire, car la radioactivité est invisible et n’a pas d’odeur. Or, TEPCO et les autorités ont cherché, dès le début de l’accident, à minimiser voire à nier les dangers de l’exposition aux radiations. Depuis avril 2011, les autorités ont relevé la norme de l’irradiation externe à 20 millisieverts par an (soit la dose maximale annuelle pour les travailleurs du nucléaire), si bien que des centaines de milliers d’habitant-e-s, de la préfecture de Fukushima et d’autres préfectures, continuent à vivre dans des zones où le niveau de radioactivité est bien plus élevé que la norme internationale (1mSv/an). Les autorités nationales et locales ainsi que des "spécialistes" pro-nucléaires ont propagé un discours rassurant sur les conséquences sanitaires jugées sans risque. Cette propagande, relayée par les grands médias, avait pour but d’éviter l’évacuation d’un trop grand nombre d’habitant-e-s. Alors que l’inefficacité des travaux de décontamination, mal conçus et bâclés, s’affiche au grand jour, cette politique du déni doit permettre au nom de la "reconstruction" de faire revenir les habitant-e-s évacué-e-s.

Néanmoins, beaucoup de gens vivent dans la crainte de conséquences sanitaires graves, notamment pour les enfants. Les examens de thyroïde effectués sur près de 100 000 mineurs dans la préfecture de Fukushima montrent déjà que 40% d’entre eux présentent une anomalie. Parmi le groupe de 38 000 enfants ayant été examiné en 2011, 3 cas de cancer de la thyroïde ont été avérés (et opérés), tandis que 7 cas font l’objet de forts soupçons. Des pathologies diverses sont signalées, mais il est impossible d’établir le lien avec l’irradiation, faute d’études épidémiologiques systématiques et indépendantes. Confrontés à ce refus de faire évacuer au-delà des zones de 20mSv, beaucoup de parents ont décidé de s’organiser pour protéger les enfants des radiations, comme le réseau Kodomo Fukushima, et des centres citoyens de mesure de radioactivité se sont rapidement constitués. Un certain nombre de mères ont décidé de partir s’installer avec leurs enfants dans des régions moins contaminées, ce qui provoque souvent un drame car leurs maris ne peuvent pas ou ne veulent pas quitter leur travail. L’appréciation du danger dû aux radiations est la cause de graves dissensions au sein des familles aussi bien que des communautés locales. Quant au problème de la contamination des aliments, la population doit y faire face quotidiennement, au-delà même de la région de Fukushima, puisqu’aucun système efficace de certification n’est mis en place."

 

   Voilà ce qui nous attend, nous Français qui sommes proches d'une centrale nucléaire quel que soit notre lieu d'habitation... !!

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 16:54

1272481979_e8272f8b81.jpg   Vous n'avez pas remarqué que la (fameuse) Cour des Comptes ne se contente plus de contrôler, elle dicte la priorité qui doit être celle du gouvernement ! Economiser sur les dépenses.

 

   On croirait entendre la Commission européenne, ou la dame MèreKel, ou la Parisot. Elle n'a aucune légitimité pour le faire ! "Elle est devenue idéologique" affirme Marie-Noëlle  Lienemann, gauche du PS.

 

   L'embrouille, c'est que son président, qui parle donc au nom de la Cour des Comptes, est un ancien élu socialiste... nommé par Sarkozy qui aimait beaucoup sa tendance iconoclaste (!) donc "socialiste" à guillemets.

 

   L'embrouille, c'est que ce journal du soir, qui fut un temps "journal de référence", lui ouvre ses colonnes en grand, en très grand, pour que le dit Migaud répète à satiété qu'il faut réduire la dépense publique !

 

   L'embrouille, permanente, c'est que vous n'entendrez jamais un autre son de cloches (même à Pâques !) dans cette presse dite dominante... jamais une autre proposition débattue.

 

   Comment voulez-vous que les bonnes gens s'y retrouvent... Ils sont pris pour des cloches !

 

   D'où la Pâques...

 

                                                                   J.Thibault, auteur de "Ô AUDIMAT...", de l'ironie au satirique.

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 17:17

3805591158_f9e88a3d85.jpg    Nous voilà bien avancés !

Le Président a parlé. A parlé de sa boîte à outils, mise en place, qui se trouve en activité et qui doit donner des résultats…

Réapparaît donc le « capitaine de pédalo » de Mélenchon. Attention, ce n’est pas l’homme Hollande qui est en cause, c’est l’esquif pour affronter la tempête. Un pédalo, vous avouerez que c’est un peu léger au vu des vagues !

Ce sont donc les outils qui ne sont pas appropriés.

Où est la relance par la demande ?

Où est la stratégie pour contrer MèreKel ?

Où est l’extension de la progressivité de l’impôt direct ?

Où est le partage du travail ? (lequel a fait ses preuves, n’en déplaise aux gourous du P’tit Coq).

 

La situation est grave mais Hollande n’est pas désespéré…

 

Billancourt l’aurait été pour moins que ça !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 15:21

8039916627_a45e3e1e65.jpg   Prêtez l'esgourde à mon dur boniment !

 

   La position est inconfortable au vu des sondages...

 

   Mais une remarque s'impose : le désamour pour Hollande ne profite pas à l'UMP !

   D'ailleurs la législative partielle de Beauvais le souligne : au 1er tour le PS s'effondre, au 2° tour c'est l'UMP qui flageole au point de se faire roussir les fesses par la torche lepenniste.

 

   Pas plus Hollande que Sarkozy ! Plus de 60 % des Français estiment que le P'tit Coq ne ferait pas mieux...

   Ce qui prouve que la propagande néolibérale a atteint son but !  "Il n'y a pas d'alternative" (SIC)

   Car enfin, qui a donné leur pouvoir actuel "au marché" ? Cela date de Thatcher et Regan. Et ce sont des hommes politiques qui reprendront la main !

 

   Il serait temps de proposer aux Français d'autres solutions.

          Il y a les 32 heures.

                    Il y a la relance par la demande.

 

   Les journalistes aux ordres de leurs patrons de presse (capitalos) devraient cesser de pratiquer le black-out sur les solutions alternatives !

 

   Ils se gardent bien de donner de l'espoir, la résignation entretenue rien de tel pour laisser les puissants tondre la foule des agneaux.

 

   Le problème, c'est Hollande. Vous le voyez "renverser la vapeur".... ?

 

 

                                          J.Thibault, auteur de "Ô AUDIMAT...", de l'ironie au satirique.

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 17:04

7962594326_3d1c850d1f.jpg   C'est la terreur UMP !

 

   Morano, Lefebvre, Gainot... etc. La classe !  A l'image du "chef" !

 

   Et l'avocat du même qui s'en prend au juge d'instruction (ils sont TROIS mais il a la lunette qui n'en voit qu'un !)

 

   Ah ! ce sont de grands lecteurs de Montesquieu, respectant la séparation des pouvoirs...

 

   Ils n'en reviennent pas d'avoir perdu les élections de sorte qu'ils se croient encore en 2008 et années suivantes. Z'ont pas "intégré" le changement élyséen... Z'ont pas vu partir le P'tit Coq...

 

   Bel exemple de démocratie à l'intention de "notre belle jeunesse"... qui n'avait pas besoin de cela !

 

 

                                                   J.Thibault, auteur de "Ô AUDIMAT...", de l'ironie au satirique.

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 08:07

8284584085_c4919af807.jpg   La loi dont s'est tant vanté Sarkozy semble avoir pour résultat 20 universités en déficit !

 

   C'est que l'Etat a transféré sa gestion à l'Université sans lui donner tous les moyens correspondant, comme toujours, air connu. C'est déloyal.

 

   Conséquence : 4 000 heures d'enseignement en moins ; par exemple, on constate une chute du nombre des heures d'anglais. Formidable !

 

   Cette relative disette oblige au report des petits travaux d'entretien...

 

   Si bien que l'on fait feu de tout bois jusqu'à faire de la bière !! Et la vendre. L'occasion fait le larron : est créée une formation de brasseur (formation continue). Etonnant, non ?

 

   En toute logique, on entend "Il nous faut rentrer dans une démarche marketing, nous adapter aux besoins des entreprises."

 

   Nous y voilà !

   "Fallait le dire tout de suite !"  râle le Père Louis...

 

 

                                                   J.Thibault, auteur de "Ô AUDIMAT...", de l'ironie au satirique.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 17:49

4558209612_0074a504c0.jpg   Brider par une loi la voracité des "hyper-managers" du privé apparaît comme une mesure de moralité publique.

 

   Est-ce que, des fois, Hollande se réveillerait ? 

 

   Car il faut bien se rendre à l'évidence, ils décident eux-mêmes du montant de leurs rémunérations. La fable consistant à dire que c'est une instance issue de l'assemblée des actionnaires qui prend la décision... Rire général !

   En fait, ce sont des gens de la même classe sociale qui se serrent les coudes aux dépens des salariés ordinaires ! Les Zélites à l'oeuvre !

 

   Ils se basent, non pas sur les résultats de la société, mais sur le supposé "marché  des chefs d'entreprise"...

 

   Halte à l'arnaque ! à l'escroquerie !

 

   Aujourd'hui, il semblerait que le gouvernement hésite...

   Il n'avait qu'à établir la grille de l'impôt direct PROGRESSIF jusqu'à une tranche supérieure à 80 %...

 

   Et tout était réglé !

 

                                                                        J.Thibault, auteur de "Ô AUDIMAT...", de l'ironie au satirique.

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 15:59

5122363081_785ab9f65a.jpg   Michel était un richissime bonhomme qui, à l'époque, abreuvait le RPR. Il en devint militant remarqué au point de finir ministre (RPR). Puis il mourut, laissant une veuve hyper-friquée. Et très courtisée de ce fait.

 

   On ne voit pas très bien pourquoi le p'tit Nick ne reconnaissait qu'une visite chez la dame durant la campagne présidentielle de 2007... N'étaient-t-ils pas tous de la même "famille" ? Famille de Neuilly, famille de droite, famille du RPR devenu l'UMP ? Et l'hyper-friquée pourvoyeuse de fric comme par le passé...

 

   Seulement voilà : la dame, dans une affaire familiale, a été reconnue inapte et mise sous la tutelle de sa fille !

 

   Intervient alors un second Michel (euh, pardon, un Jean-Michel) juge de son état, nommé en remplacement de Philippe (Courroie de transmission) trop inféodé au pouvoir de droite. Le premier confronte le p'tit Nick à plusieurs membres du personnel de la dame précitée... et le voilà mis en examen "pour abus de faiblesse".

 

   C'est infâmant, non ?

 

   Attention : pas déclaré coupable.

 

   Mais, en matière de démêlé judiciaire, il en aurait pour longtemps, jusqu'en 2015 peut-être...

   Pour un quidam qui avait cru entendre des voix, comme Jeanne d'Arc !

   C'est la misère...

 

                                                   J.Thibault, auteur de "Ô AUDIMAT...", de l'ironie au satirique.

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 17:57

4725438568_1d0781dc15.jpg  La directive européenne du 2/07/2010 oblige les Etats à garantir les dépôts des épargnants jusqu'à 100 000 € en cas de défaillance des banques...

 

   Si vous saviez comme ils s'en foutent de leur propre loi, la Commission européenne, le FMI...

   Sont pas élus mais ça ne fait rien : ils veulent faire payer le peuple

 

   Et lui seul car, comme le fait remarquer Mélenchon, "ceux qui ont 100 000 € en banque ne les ont pas en dépôt mais sans doute placés en titres, en produits financiers. Donc pas touchés par la taxe de 9,9 % !"

 

   Quant aux actionnaires des banques (ces fautives !!), eux ne sont pas mis à contribution...

 

   La mélasse continue.

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 15:26

5184298224_68c40bd200.jpg   Ils son arrivés - légers comme des Ricains en surpoids - et se sont dit : "Ils ne broncheront pas."

 

   "Ils", ce sont la "troïka", les Européens, la Merkel !

 

   "Ils" n'ont pas ressenti l'injustice criante qu'il y aurait à ponctionner tous les déposants, peuple compris ! Selon l'adage pourri qui énonce : "ponctionnez les pauvres, ils sont les plus nombreux !"

 

   Tous, "ils" n'ont pas anticipé la généralisation des retraits bancaires en rétorsion à la taxation des dépôts...

 

   Ou bien... vient-on d'assister au lancement d'un ballon d'essai... ?

   Une ponction qui serait généralisable, en cas de besoin, à tous ces pays d'Europe du sud... Mignons chypriotes, vous voilà cobayes, "si ça ne réagit pas..."

 

   En ce moment, "ils" se déballonnent... plus de taxe au-dessous de 100 000 €... peut-être une ponction progressive...

 

   La confiance, qu'"ils" disaient...

 

   GROS réussite !!

 

                                                                         J.Thibault, auteur de "Ô AUDIMAT..." littérature satirique.

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages