Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 15:42

8601957476_798b8a7f26.jpg   "L'accord transatlantique" (qui se négocie en ce moment entre USA et Europe)... est un déni de démocratie. Les grandes entreprises internationles veulent contourner nos tribunaux !!! La démocratie les gêne, elles veulent s'en débarrasser.

 

   D'après "The Gardian", c'est un assaut frontal contre la démocratie. Cet accord permettra de saccager nos lois, nos droits et notre souveraineté nationale (!)

 

   Seul le Front de Gauche demande la tenue d'un référendum à ce sujet.

 

   Leur objectif : supprimer les différences de régulation entre les Etats-Unis et les nations européennes. Cela donnerait la capacité aux grandes entreprises de POURSUIVRE EN JUSTICE les gouvernements qui essayent de protéger leurs citoyens... C'est un groupe d'experts secret (constitué de juristes des grandes entreprises... juge et parti, vous connaissez !) qui peut annuler la volonté des Parlements et détruire nos protections légales... (!!) Sans possibilité d'appel... sublime !?!

 

   Le mécanisme nommé "réglement des différends entre les investisseurs et les Etats" existe et se trouve déjà utilisé dans de nombreuses parties du monde. L'Australie est poursuivie par Philip Morris, le Canada par une firme pharmaceutique, le Salvador par une entreprise minière, l'Argentine poursuivie (et condamnée) par les entreprises de service internationales...

 

   L'un de ces juges avoue qu'il est insensé que les Etats est signé de tels accords.

   Un autre : "C'est un système judiciaire privatisé pour les grandes entreprises mondiales"  (Tudieu : comme l'arbitrage favorable à Tapie... !!)

 

   C'est le système - un système extra-judiciaire - auquel nous serons soumis si le "traité transatlantique" progresse. La Commission européenne ainsi que les Etats-Unis poussent en ce sens : remplacer nos tribunaux impartiaux et souverains par un système corrompu et fermé.

   Et les gouvernements européens se taisent !!

 

   Le crime via le vote =

          - ont voté pour la consultation de la société civile : Front de Gauche, PS (tout de même !), EELV, Cap 21, Front National.

          - ont voté contre : UMP, UNI+MODEM.

 

   Il faudra s'en souvenir...

 

 

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 15:38

4754614866_daccab4518.jpg   Il fut une fois un personnage d'une trempe exceptionnelle.

 

   Il commença à lutter pour son peuple dans la non-violence jusqu'au jour où le pouvoir interdit son mouvement. Alors, il prit les armes ce qui le mena en prison sur dénonciation de la CIA (!)

 

   Il fit preuve d'une incroyable force morale en refusant la libération qui lui était proposée en échange de l'abandon de son combat politique.

 

   Après sa libération, vingt sept ans plus tard, il évita à son peuple une guerre civile.

 

   Il eut la force d'âme de quitter le pouvoir dès la fin de son premier mandat, sa tâche de réconciliation accomplie.

 

   Son engagement pour terrasser la rancune et prôner la négociation fut total.

 

   Emotion et respect monsieur Nelson Mandela.

 

   Cet homme-là était noir. Quel camouflet pour les racistes !!

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 14:46

6292511295_032b4b0aa4.jpg    Voici ce teste de Karl Marx que j'avais égaré dans la plus percée de mes poches :

   (Voir le billet d'hier)

 

   Marx = "L'endettement de l'Etat était bien au contraire d'un intérêt direct pour la fraction de la bourgeoisie qui gouvernait et légiférait au moyen des Chambres. C'était précisément le déficit de l'Etat qui était l'objet même de ses spéculations et le poste principal de son enrichissement. A la fin de chaque année, nouveau déficit. Au bout de quatre ou cinq ans, nouvel emprunt. Or chaque nouvel emprunt fournissait à l'aristocratie une nouvelle occasion de rançonner l'Etat, qui, maintenu artificiellement au bord de la banqueroute, était obligé de traiter avec les banquiers dans les conditions les plus défavorables. Chaque nouvel emprunt était une nouvelle occasion de dévaliser le public qui place ses capitaux en rentes sur l'Etat, au moyen d'opérations de Bourse, au secret desquelles gouvernement et majorité de la Chambre étaient initiés."

   "Les luttes de classes en France", écrit au XIX ° siècle...

 

   Qui dit mieux... ? Impressionnant, non ?

 

   Ce surendettement qui permet le chantage à la dette contre les classes populaires (nous tous, quoi !)

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 15:35

   "Les 600 milliards qui manquent à la France".

   "Le coût de la politique fiscale de Sarkozy évalué à près de 1 000 milliards".

   On nous parle de milliards... comme s'il en pleuvait...

 

   La "dépense fiscale" (oh, le joli terme !) est en fait le cumul des niches fiscales, des baisses d'impôts, des exonérations de cotisations, cumul qui est la principale cause des déficits publics. (C'est le manque à gagner pour l'Etat). Déficits au profit de gens qui - officiellement - les dénoncent avec des airs scandalisés, mais qui, par ailleurs, souscrivent aux emprunts d'Etat et donc s'enrichissent ainsi !

 

   LA, J'AVAIS PREPARE UNE CITATION DE MARX BIEN SENTIE... MAIS J'AI PERDU MON PAPELARD !!

   (Vous ne perdez rien pour attendre... )

 

   Non seulement ces baisses pèsent sur les finances publiques mais elles sapent la progressivité de l'impôt sur le revenu.

 

   Les cadeaux aux plus riches ont une conséquence = la dette publique, c'est-à-dire le montant des emprunts qui doivent couvrir les déficits annuels.

   Et la dette sert de prétexte pour contenir les salaires, voire les abaisser, diminuer les cotisations patronales (vous savez bien : les fameuses "chârges")

 

   Bien huilée la stratégie !!!

 

   C'est pourquoi il faut revenir aux années 1974-1993 durant lesquelles l'impôt progressif sur les revenus comprenait 13 tranches. (En 1994, sous la droite, retour à 7 tranches...)

 

   Comme dit l'autre : "L'évolution très favorable des inégalités a bien évidemment été due en grande partie à la fiscalité, et en particulier à l'impôt sur le revenu."

 

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 15:38

9362062265_27a6911208.jpg   Une "retraite chapeau" qui a encore fait du bruit !

 

   Ce qui a entraîné le sieur Varin (Philippe pour les croqueuses...) à renoncer à ses 21 millions d'€, lui qui visait à réduire un certain nombre d'avantages dont ses salariés jouissent !  "Ben ouais quoi, moi d'abord !"

 

   J'avais noté une phrase de Jean Peyrelevade, dans... "Le capitalisme total" =

   "Le capitalisme moderne conduit à des exigences de rentabilité excessives. Elles transforment les chefs d'entreprises en serviteurs zélés, voire en esclaves dorés des actionnaires, et pollue de pire cupidité la légitime volonté d'entreprendre."

 

   Un expert vous parle...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                 Sans aucun rapport : qui ne se souvient de ce roman satirique "Ô AUDIMAT..."

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 14:45

8597854371_18f167d26c.jpg   Le capitalisme entretient la surconsommation, revendique le pouvoir d'achat !

   Voir "La vraie vie, c'est Auchan", ce slogan effarant ! Vous savez bien : "Profitez les p'tites ménagères..."

 

   L'accumulation de biens, cette calamité inhérente au capitalisme.

 

   C'est le grand économiste et sociologue américain, d'origine norvégienne, Thorstein Veblen qui développa sa théorie de la rivalité ostentatoire. A qui aura le plus gros qua-quatre ! C'est à la fin du XIX° , au début du XX° siècle que Veblen exposa "la tendance à rivaliser" des humains, le penchant "à se comparer à autrui pour le rabaisser"(la charmante aptitude !)

 

   La poursuite de la richesse n'a plus pour but objectif de répondre à un besoin matériel mais d'exhiber les signes d'un d'un statut supérieur aux autres ! A partir d'un certain enrichissement, les besoins de l'existence étant assurés, apparaît le désir d'étaler ses richesses pour se distinguer de ses semblables.

   Conséquence de cette consommation ostentatoire : un gaspillage éléphantesque et les problèmes écologiques qui en découlent...

 

   La mondialisation fait que ce sont les classes moyennes de tous les pays, et notamment des pays dits émergents, qui singent les oligarques des grande capitales New-York, Londres... et coatera. Par exemple, les nouveaux riches chinois mais pas que ! Les classes moyennes indiennes, elles aussi, sont fascinées par les images de la télévision valorisant le monde occidental...

 

   De plus en plus nombreux sont les humains qui aspirent à ces nouveaux codes du prestige ! Lire "Comment les riches pillent la planète" de Hervé Kempf).

 

   En d'autres termes, c'est la Bérézina.

 

 

                                          Source : fr.wikipedia.org (Thorstein Veblen)

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 14:38

4086981413_3dce2689f5.jpg   Les côtes de Namibie comptaient parmi les plus poissonneuses du monde. Si bien que la pêche intensive les considéra comme une ressource infinie... Aujourd'hui, les stocks se sont raréfiés; là où l'on pêchait 17 millions de tonnes de sardines on n'en ramène plus qu'UN million (!!).

 

   Les méduses apprécient que leurs prédateurs - thons et tortues - soient éliminés. Par ailleurs, elles adorent les excès d'azote que les eaux continentales rejettent à la mer; elles chérissent le réchauffement climatique qui diminue les cycles d'eau froide qui les tuent.

   Tous ces phénomènes résultant de l'activité humaine...

 

   Résultat : dans ces eaux, la biomasse des méduses dépasse de quatre fois la biomasse des poissons.

 

   Cela rappelle ce que l'on constate au large de Terre-Neuve, eau océanique jadis formidablement riche en morues. C'est cela qui entraîna les premiers contacts entre les hommes blancs et les Amérindiens, en l'espèce les Algonquins peuplant cette côte. La pêche s'y développa de façon déraisonnable ce qui épuisa les stocks : mêmes causes, mêmes effets ! Malgré le moratoire décrété par le gouvernement canadien en 1992, espérant en vain que l'espèce ainsi protégée pourrait se multiplier à nouveau...

   Hélas, pour des raisons que les scientifiques ignorent, le stock de morues ne s'est pas reconstitué. Un nouvel équilibre paraît bien installé.

 

   Ces deux exemples "illustrent  un mécanisme général et caractéristique de la situation écologique actuelle : au-delà d'un certain seuil de transformation, de prédation ou de destruction, les écosystèmes changent de régime de façon irréversible" Hervé Kempf.

 

   Et pendant c'temps-là, les décideurs continuent de rechercher une croissance maximale de l'économie...

 

 

Source : Hervé Kempf ("Pour sauver la planète, sortez du capitalisme")

Repost 0
Published by Pamphile - dans ecologie
commenter cet article
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 16:38

2454569373_5c3cc846c1.jpg   Depuis l'an 2 000, 30 (trente !) journalistes ont été assassinés dans le cadre de leur activité professionnelle...

 

   Depuis mai 2012, date de l'"élection" du nouveau président, une foultitude de lois répressives ont vu le jour afin d'entraver les enquêtes de journalistes...

 

   Pas un mot de la part des organisateurs de la manifestation... Complicité totale !!!

 

   Dans quel pays sommes-nous ?

 

   Dans quel domaine itou ?

 

   Le sport ! Le sport en Russie !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 17:47

462750354_3a00db4a25.jpg   Remettons les pendules à l'heure !

 

   Si l'UMP était au pouvoir elle ferait moins bien que le gouvernement actuel = 19 %

                                                                 ni mieux, ni moins bien  =                               55 %

 

                                                                  mieux  =          25 %...

 

   Si le FN était au pouvoir... il ferait moins bien que le gouvernement actuel =    42 %

                                                               ni mieux, ni moins bien  =                                  37 %

 

                                                               mieux  =              19 %...

 

   Comme quoi le catastrophisme ne paie pas !

 

   Le vote de protestation a ses limites...

 

 

             Source :  le dernier "Journal du Dimanche"

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 15:30

4289071620_03ed7d40cd.jpg   Parmi les maires qui ont adopté la réforme dès septembre dernier, 83 % se disent satisfaits (contre 17 %).

 

   Chacun a pu constater le catastrophisme entretenu à grand renfort de titres énormes dans la presse partisane... La grande bouche fielleuse de Copé n'a pas été en reste, jusqu'à Daubresse qui affirme, lui, que c'est un fiasco complet là où elle est appliquée ! A les entendre, l'école sur 4 jours c'était... beau comme l'antique (gloups : fait-on de l'électoralisme quand l'intérêt de l'enfant est en jeu ?)

 

   Les chiffres cités ressortent d'un enquête effectuée par l'Association des Maires de France (l'AMF), sur 3 852 communes, à laquelle ont répondu 1 100 communes. Une large majorité de satisfaits, donc, des nouveaux rythmes scolaires.

   Par ailleurs, pour plus de la moitié d'entre eux, ces maires avancent que le coût de la réforme est inférieur ou égal à 150 € par enfant. Ce qui confirme que les aides de l'Etat correspondent bien aux besoins.

   Néanmoins, 77 % disent avoir eu des difficultés à appliquer la réforme.

   Mais cela ne justifie pas à leurs yeux la polémique inouïe entretenue par les politiciens (de droite et du centre).

 

   Nous avons assisté à une démonstration de sectarisme dont l'étude pourrait pleinement profiter à Fillon, spécialiste autoproclamé en la matière... !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages