Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 16:17

J'ai choisi une URL qui peut paraître prétentieuse... mais j'ignorais qu'on pouvait utiliser le "?"... (pour uneplumeadhoc?)

http://uneplumeadhoc.weboblog.com/

mes romans, la politique, l'écologie, une aide à l'édition, des infos sur le monde éditorial...

A bientôt ?

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 16:49

   Dans une récente discussion à bâtons rompus, nous nous posions la question du nombre de Juifs vivant en Palestine bien avant l'Holocauste ?

   Je trouve la réponse dans l'Encyclopaedia Universalis : en 1914, la Palestine entière compte environ 730 000 habitants dont 60 000 à 80 000 Juifs (soit environ 10 %). Parmi ces derniers, certains sont palestiniens et arabophones, mais la plupart sont récemment immigrés d'Europe et de Russie.

   La grande majorité des Palestiniens partage donc la langue et la culture arabes depuis plusieurs siècles et la religion dominante est l'islam. La plupart sont les descendants directs de ces cultivateurs et artisans hébreux et cananéens du XVIIIè et XVIIè siècle avant notre ère.

   Les habitants dits arabes ont probablement beaucoup plus de sang hébreu que la plupart des Juifs de la diaspora aujourd'hui installés en Palestine-Israël !

   On mesure le côté artificiel de la colonisation "juive"...

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 14:07

5661671202_372e37fd72.jpg  

A cette grève des cheminots, « personne n’y comprend rien » répètent en chœur les journalistes. S’ils s’informaient…


Cette réforme ferroviaire répond aux exigences de Bruxelles afin de favoriser « l’ouverture à la concurrence ». Signataires de l’accord avec le gouvernement, l’UNSA et la CFDT pensent avoir eu des assurances sur le futur statut des cheminots, au contraire de la CGT et de SUD Rail.


Observez ce que provoque « l’ouverture à la concurrence » dans la téléphonie ! Une guerre des prix avec pour conséquence des salariés qui trinquent !


Depuis le mardi 10 juin 2014, des assemblées générales de salariés se tiennent dans toute la France. On appelle cela « la base » et c’est elle qui reconduit, jour après jour, le mouvement.


Les dysfonctionnements au quotidien dont souffrent les usagers, mais aussi les cheminots, ne seront pas du tout réglés par la réforme. Les agents SNCF s’insurgent contre la suppression des trains, la multiplication des retards, la fermeture des gares et le ralentissement du développement du transport de fret…


Cette base, quand il s’agit d’élections démocratiques, on l’appelle la « volonté du peuple » (voyez le discours de l’UMP, enfin… quand elle gagne !).


Mais dans une entreprise…

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 15:11

7514526054_3b9d325ffb.jpgIl y a vraiment des salariés qui ne sont pas à la noce ! Quand on pense qu’ils pourraient « gagner leur vie » (enfin… ) en travaillant seulement 4 jours par semaine (c’est prouvé, ça existe, en France, oui !) soit 43 % de temps à soi pour vivre ! Bon, c’est vrai, les actionnaires freinent tant qu’ils peuvent…

Mais il y a pire encore :

Cet employé de banque qu’on pousse à vendre à une personne âgée une carte bleue dont elle ne se servira jamais… "Faites du chiffre !" Cet autre qui oublie de vendre des produits toxiques bancaires… "Faites du chiffre !"

Ce chargé de clientèle dans une entreprise privée de vente de flotte qu’on oblige à ne plus négocier avec les familles en difficulté (même pas le droit de limiter leur débit d’eau au minimum vital !). "Faites du chiffre !'


Alors, un jour, ils refusent !! Pour des raisons morales.


Comme ce salarié EDF qui a rétabli le courant à des familles dans la dèche.

Comme cet employée de La Poste qui privilégiait les colis faits maison parce que moins chers que les Colissimo.

Comme chez Pôle emploi pour effacer une injustice dans les radiations.

On avance même que des huissiers boycotteraient des expulsions… (Faut voir... ?)


Conflits éthiques, problèmes moraux, conscience du droit de l’individu… tout cela échappe à l’entendement des entreprises ! Lesquelles craignent maintenant l’effet boule de neige ( !)


« Il y a toujours eu des désobéissants » constate William Bourdon.


Aux States, on les appelle « lanceurs d’alerte ».

Chez nous, on peut lire le livre de Bourdon : « Petit manuel de désobéissance citoyenne » éditions Jean-Claude Lattès, 12,50 €.

 

Source ? Le JDD, croiriez-vous... ?

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 15:18

10906274725_a2678e1c81.jpg   Jusqu'à la bérézina du bitcoin...

 

   Les voilà les gogos-libéraux, brandissant leurs pancartes pleurnichardes... "Ma cassette ! ma cassette ! on m'a volé mon bel argent... "

 

   Ce bitcoin, c'est une invention de Geek : créer une nouvelle monnaie à partir d'un algorithme qui gère les transactions. Vous savez, ces algomachins utilisés dans le "trading haute fréquence"...

 

   Ce bitcoin, c'est la volonté de faire de l'argent avec de l'argent en s'affranchissant de toute tutelle. C'est de l'individualisme, c'est de la spéculation... et de l'instabilité. En une année (2013) le cours a été multiplié par 60 ! Ca en a fait saliver quelques uns. Et puis, krach !!

 

   C'est une monnaie universelle qui n'est adossée à aucune autre devise. "C'est une erreur de penser que la régulation peut se faire seule, par le marché !" (Dominique Plihon, membre du conseiml scientifique d'Attac). Le marché... Vous connaissez bien sûr, la main invisible dans la culotte du spéculateur !

 

   "Ces gens sont extrêmement joueurs, qu'ils ne viennent pas se plaindre s'ils perdent !" conclut Frédérique Lelièvre, auteur de "Comment les traders de haute fréquence menacent de faire sauter la Bourse".

 

   Néanmoins, un économiste - le sieur Herlin Philippe - défend ce système de coexistence de monnaies alternatives avec les monnaies étatiques. En amalgament le bitcoin et les monnaies complémentaires !!

   Mais cela n'a rien à voir : les monnaies locales, comme les SEL, sont fondées sur une communauté avec des objectifs sociaux, écologiques, citoyens et cherchent à réduire les conséquences néfastes du système en place, pas à s'en affranchir.

 

   Ah ! "la colonisation du monde par ces outils mathématiques et électroniques", dixit Frédéric Lelièvre...

 

 

Source = "Politis"

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 16:53

4344308831_edaa21c8a8.jpg  

Sur les murs de San Francisco, des affiches clament : « Mourez, salauds de techies ! »

Nous sommes à proximité de la Silicon Valley, et ceci explique cela. Car les « geeks » ont débarqué ! Nouveaux riches, immatures, pratiquant l’étalage de leur consommation sans aucune pudeur. Jeunes et riches donc insupportables… d’arrogance ! C’est la perception des habitants.

On entend : « Une tonne de petites entreprises fabriquant des produits d’une valeur douteuse reçoivent d’énormes quantités d’argent pour le faire. » (Cela nous rappelle les start-up de l’année 2000, non ?)

Alors se sont développées des entreprises comme les autres avec des actionnaires auxquels il faut penser !! C’est ça la modernité ? Ce goût de ce qui est moderne a ses limites… On y pratique la sainte « culture d’entreprise ». Et voilà qu’une révélation éclate : bon nombre de ces grosses société partagent leurs données privées avec le gouvernement (les Google, Facebook, Amazon, Apple…)

Aussi, un groupe de critiques très violents apparaissent dans un nombre croissant de sites. De même, à San Francisco des graffitis anti-Google (crime de lèse-majesté !) ont commencé à fleurir. C’est que la pression des « geeks » se fait sentir aussi sur les loyers, sur les prix de l’immobilier et… sur la quantité d’expulsions ( !) En 2 ans, le nombre de sans-abri a fait un bond de 20 %...

Et les habitants regardent passer les « geeks » dans leurs luxueux autocars : ils viennent seulement dormir. Ou faire la fête entre eux.

On ne mélange pas les… La chiennerie humaine est éternelle. Informatique ou pas.

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 18:16

 

Notre problème ne se situe pas au niveau des entreprises; enfin en partie puisqu'elles sont directement responsables du chômage par les multiples effets d'aubaine qu'effectivement les gouvernements successifs leur ont présentés.

Selon Joseph Stiglitz, le problème principal réside en la dépression de la demande mondiale. Il convient de se demander pourquoi, et poser la question, c'est y répondre. Une fois les bénéfices-bonus en tous genres bien à l'abri dans les paradis fiscaux (qu'on n'effacera jamais: autant vouloir arrêter la marée avec un filet de pêche... je sais, je suis cynique) reste quand même une énorme masse de capitaux disponibles. Eh oui, le bizness est beaucoup plus rentable qu'il n'y paraît au premier abord.

Ces sommes sont alors dirigées vers le marché financier, afin de générer des bénéfices purement financiers venant abonder les dividendes-bonus cités ci-dessus, avec l'avantage certain d'une grande discrétion. Je ne sais s'ils ont continué depuis, mais Carrefour par exemple, dans les années 75, intervenait sur le marché de l'argent, argent physique: les billets et les pièces que les succursales doivent avoir pour satisfaire les clients voulant de l'argent liquide. Les banques se "prêtent" entre elles ces billets et pièces moyennant intérêt. Comme les sommes sont en général énormes, les "petits" pourcentages pris au jour le jour finissent par faire de très grosses pelotes. Carrefour, en ce temps-là, manipulait des tonnes quotidiennes d'argent liquide; avec les cartes de paiement, cette manne s'est sans doute très amenuisée; mais ce n'était qu'un exemple.

L'ennui, c'est que cet argent spéculatif reste dans le circuit financier (pour continuer à travailler) et donc ne retourne pas vers l'économie réelle. Ce qui explique en grande partie les tentatives parfois réussies de compression des salaires directs et/ou indirects "pour maintenir les marges". D'où la fameuse dépression mondiale de la demande. Problème en résultant: l'énorme inflation de la masse monétaire mondiale par rapport aux biens et produits mis en vente. En clair: numéraire, scripturaire, ou électronique, la masse monétaire est tellement excédentaire par rapport aux biens et prduits mis en vente qu'il est quasi-impossble d'établir ne serait-ce qu'un semblant d'adéquation. Si on tente de le faire, retour à la case Weimar: la brouette de billets pour acheter une baguette de pain.

D'où les crises financières à répétition destinées selon moi (humble vermisseau) à évaporer une partie de cette masse monétaire: en 2007, ce furent 6 000 Milliards de Dollars qui disparurent comme par enchantement. Pas de souci: la énième vague arrive car ce ne sera pas "la deuxième: en 97 déjà des masses de pognon se sont évaporées (non, elles ne sont pas allées dans des poches occultes: il fallait que l'argent disparaisse bel et bien). Et, bien rodés après les péripéties de la crise de 2007, nos magiciens s'apprêtent à effacer un gros morceau. Refuge possible, mais improbable: l'or ou l'argent-métal. Ne vous précipitez pas: il n'y en a strictement plus un gramme an vente.

Enfin, s'il vous plaît, arrêtez de parler de la mondialisation comme d'une peste nouvelle. La mondialisation a déjà eu lieu une fois: entre 1492 (j'exagère bien sûr) et 1914 (là, la date exacte est connue), les européens ont colonisé la majeure partie du monde et établi rapidement des lignes commerciales. On pensait déjà "monde" sous Napoléon et la Belle Epoque fut mondialiste. Quand on voit comment ça a fini (14-18, 39-45 et la suite) nous sommes en droit de craindre l'avenir.

 

AU SECOURS !!!

 

Source : blogs.mediapart.fr

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 14:23

8340940887_3de36ee41b.jpg   Voici les premiers jeux olympiques dont on découvre les résultats avant même les épreuves !

   Avant même le défilé soporifique des athlètes, forcément a-politiques, de chacun des pays-nations.

 

   Déjà des lauréats pour la plus haute marche de l'estrade à trois places qui vont être distingués par l'oeuvre du médailleur (pas du tout à l'effigie de la Grande Catherine ni même du petit Poutine), ce médailleur dont "le talent va donner aux formes une densité, un relief, une précision dans les contours qui fait de la matière une structure vivante dans laquelle les êtres - distingués dans la discipline qui est la leur - ne sont ni prisonniers, ni figés dans le métal mais, au contraire, survivent grâce à cette matière et au-delà d'elle."

 

   Ainsi, le numéro un aux Greenpeace-boys dans la catégorie effronterie caractérisée avec canots pneumatiques.

 

   Distinguées pareillement les Pussy Riot dans la discipline lever de jambes avec signes de croix concomitants, ce qui nécessite une incontestable souplesse.

 

   Enfin, le sieur Khodorkovski dans le groupe dextérité d'enrichissement avec potentiel d'ambition démesurée...

 

   Si bien qu'après ces révélations, il est permis de se demander s'il est judicieux de poursuivre la distribution de merdailles... devenues parfaitement accessoires !

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 14:47

8708498332_4335b969ac.jpg   Le père Draghi passe aux aveux sur le JDD, carrément. Il avance sans sourciller que l'Allemagne va mieux que ses voisins because "elle a fait des réformes courageuses, elle a réformé son marché du travail...". Le père Louis est au bord de l'apoplexie :

   - Mario, tu charries dans les chrysanthèmes ! Gagner en compétitivité pour toi, c'est inévitablement baisser les salaires, en tout cas diminuer les salaires les plus bas ?  C'est créer des travailleurs pauvres (au point qu'ils ne peuvent plus payer un loyer !!) Tu te fous de notre fiole...

   Ben, Papy, t'es pas loin de la vérité. C'est crevant, c'est le terme approprié, de constater que le bonhomme n'inclut pas un instant d'autres rétributions qui pèsent autant sur la... "compétitivité". Ch'sais pas, tiens les dividendes des actionnaires, tiens les salaires, primes et autres bonus des Manitous de l'engeance "entreprenariale".. Il y a la myopie, la presbytie, et cette autre maladie des yeux qui sévit curieusement dans les arrondissements friqués de Lutèce ! 

   - Manquent pas de spécialistes de la vue, pourtant, dans ces zones-là...

 

   Heureusement, miracle ! quinze pages plus loin, Xavier Niel, le créateur de Free, est attaqué pour avoir lancé ses offres de 4 G sans hausse de prix. Il rétorque que les trois opérateurs historiques - ses concurrents - ont payé 3,9 milliards d'€ de dividendes en 2013. On dit que Bouygues Télécom va mal mais il a versé 500 millions d'€ de dividendes. Chez Free, c'était 21 millions. Personne n'est malheureux dans les télécoms. Les opérateurs dégagent 20 à 40 % de marge !"

 

   C'est bien ce qu'on se disait avec le père Louis : chez certains - et quand ça les arrange - la berlue, c'est une maladie des yeux...

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 16:54

2609041452_b27afa707d.jpg   J'en entends une bien bonne ce matin à la radio : l'Irlande serait sortie de la crise... oui, oui mon gamin !

 

   Because l'aide apportée par les constipés de la troïka est terminée. Le malade serait guéri, vous voulez certainement rire... ?

 

   Les résultats obtenus par les Professionnels de la Profession des Economistes Reconnus, à l'exclusion de tous les autres, sont sans appel. Jugez-en =

 

   Le chômage est passé de 4 à 14 %...

   La dette a été multipliée par 5 !

   Les inégalités se sont aggravées...

 

   Les libéraux sont effarants, renversants, invraisemblables.

 

   Et la sainte Irlande maintient toujours son taux d'imposition des entreprises à... 12,5 % - dumping fiscal insupportable, inadmissible, négation d'une Europe économique unie...

 

   Vraiment, un beau bilan pour le jour de l'an, poil aux dents.

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages