Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 16:37

   Ils sont au nombre de 43.

   Quarante trois officiers et sous-officiers qui s'insurgent contre l'attitude délibérée d'Israël qui cherche à garder la main mise sur la partie palestinienne.

   Pour cible, l'action de l'armée israëlienne à Gaza, bien sûr !

   Mais aussi le chantage à la vie privée exercé à l'encontre des Palestiniens dans le but de les faire coopérer.

   C'est éminemment glorieux...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 17:34

   Le gouvernement français est dans la difficulté du fait de la signature, par Sarkozy, d'un contrat ni fait ni à faire d'une complexité juridique insensée.

   Et quand Fillon (gaulliste) s'insurge contre la position de Hollande, il faut le renvoyer à l'oeuvre du général de Gaulle qui, dans des circonstances guère éloignées de celles d'aujourd'hui, a refusé d'honorer la livraison d'une cinquantaine de "Mirage" à Israël.

                                             (d'après François HEISBOURG)

 

   Il faut leur rappeler à ces comiques troupiers que certains citoyens ont - heureusement - de la mémoire...  

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 17:20

  

Il semble que s’ébauche parmi certains journalistes de droite, façon « L’Opinion », une théorie - qui emprunte à la notion de triangle – et qui avancerait que le discours de « la gauche » au pouvoir est une stratégie pour déstabiliser son opposition de droite.

A rapprocher de l’initiative de SarCOQ quand, retors comme pas deux, il avait nommé dans son gouvernement des transfuges du style Besson ou Kouchner qui s’étaient empressés d’accepter, tels des renégats…

Fort bien. Cela leur a fait dilapider un peu de matière grise à ces journaleux mais encore aurait-il fallu que la stratégie soit efficace ! Or, SarCOQ a perdu le pouvoir…

Et Hollande a paumé la moitié de ses électeurs et, par voie de conséquence, 155 villes aux municipales !

Il faut donc chercher ailleurs la droitisation de « la gauche », heu… pardon, de ces simili-socialos.

Un précédent serait Schröder qui a imposé une politique de droite à l’encontre des travailleurs allemands et pour cela s’est fait battre aux élections. Pour boucler la boucle, il est allé pantoufler chez Gasprom, cette entreprise avec laquelle il avait traité quand il était au pouvoir. Voilà un vénal dévalorisé.

Alors, quelle est la raison de la droitisation de cette fausse gauche ? Peut-être bien, si ça se trouve, la croyance dans ce vieil adage selon lequel « la France se gouverne au centre », le manque de courage politique, la frousse de « tomber à gauche »… ?

Petits bonshommes.

En ce qui concerne les journalistes, la cause de ce refus de traiter de la vraie raison de l’impopularité de Hollande et des simili-socialos serait bien de ne pas avouer une autre alternative possible. Ça fout le vertige, n’est-il pas vrai ???

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 17:19

  

Il ne manque pas d’air, le Poutine !


Ce qui signifie qu’il regorge d’oxygène ? Eh bien, il n’a qu’à nous le vendre dans la foulée avec son gaz ! ça lui fera engranger du bénéf’ pour sa population qui en a bien besoin…


Car on n’est pas obligé de gober son assertion foireuse devant les preuves accumulées quant à la présence de soldats russes sur le sol ukrainien ! Il avance tout d’abord que ses soldats ont franchi la frontière sans s’en apercevoir (gloups ! une armée de branquignols ?) puis, à présent, que ce sont tous des volontaires…  Grande première ! Des tanks et autres engins blindés ont fait acte d’engagement !?! Décidément, on n’arrête pas le progrès… excepté celui de la propagande qui piétine (les plates-bandes…)


Des chefs séparatistes eux-mêmes reconnaissent l’aide des soldats soviétiques !


C’est pourquoi le nez de Poutine pousse de travers ?


Quelle misère…

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 17:35

   Les critiques virulentes se concentrent sur la politique économique du sieur Hollande et surtout s'étendent de plus en plus parmi les politiques.

   Dans le prolongement de ce que défend Jean-Luc Mélenchon depuis des années !

   Beaucoup plus récemment, dans la foulée de Hamon, des contestataires du PS.

   Depuis peu de temps par Duflot et des écolos (un bon tiers seulement)...

   Une autre famille largement gênée aux entournures, c'est l'UMP ! Bien compréhensible : vous prenez un petit président menant une politique de droite, battu à la présidentielle et remplacé par un petit président élu sur un programme plutôt à gauche... qui oublie ses promesses claironnées et applique une politique de l'offre, autrement dit une politique typiquement de droite...

   Sous les yeux d'une UMP qui, par systématisme, accable le second petit président mais ne souhaite en aucun cas avoir des responsabilités ce qui démontrerait qu'elle ne peut que continuer cette même politique puisqu'elle assèche les services publics, verse des subventions au patronat, et tient sous le joug les foutus salariés. Tous souhaits émis depuis toujours par ladite UMP...

   Si vous ajoutez à cela que les contestataires du PS se gardent bien de quitter leur navire qui reste malgré tout, hélas, une sorte de césame électoral, vous tombez sur VICTOR HUGO =

   "La crainte du retrait les fait serfs et sujets, taillables et corvéables à merci, eunuques et muets."

   Pour tous, le courage est la chose du monde la moins partagée...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 15:47

   Instituée en 1952, l'échelle mobile des salaires garantissait à l'ensemble des salaires une évolution parallèle à celle des prix afin de préserver le pouvoir d'achat des salariés.

   Cette échelle mobile a été fort critiquée : traitée de facteur d'inflation (il aura fallu 28 ans pour que ladite inflation atteigne 15 % !), puis accusée de ne pas contribuer à réduire la hiérarchie des salaires (en la matière, on a pu apprécier les conséquences du libéralisme !).

   Interdite par une ordonnance de 1958, le mécanisme avait été maintenu pour le "Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance" et, également, dans le cadre du développement de la concertation, prônée à l'époque.

   Elle n'en avait pas moins permis la maîtrise des hausses de salaires.

   Arrive la rupture de 1983 : "pour rendre plus flexible le marché du travail"...

   Or, la preuve empirique de l'existence d'une liaison entre montée du chômage et rigidité des salaires n'a jamais été clairement apportée ! D'ailleurs, en 1983, Jacques DELORS avec ses deux plans d'austérité a effectivement diminué le pouvoir d'achat des salariés (échelle mobile des salaires étant supprimée) sans pour autant que le chômage diminue...

   Conclusion : le niveau réel des salaires baisse régulièrement.

   Pourtant, préserver le pouvoir d'achat des salariés grossit le demande, ce qui relance l'économie et diminue le chômage !

 

   Mais alors, l'actionnaire est... "lésé... ???

 

   Il n'est pas interdit de lire "Mortifère, l'actionnaire !", épopée de jeunes indignés par l'injustice actuelle...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 17:19

   Voulez-vous être repectés, considérés, épargnés ?

   Très bien. Vous devez donc envoyer sur un territoire où n'existe aucune défense aérienne, votre aviation pour bombarder comme des malades des populations qui n'ont même plus de caves.

   Vous devez utiliser à outrance des pièces d'artillerie (que vous envieraient les blockbuster amerloques) pour canarder les populations susdites.

   Il vous faut pénètrer en territoire adverse avec vos tanks comme premières lignes dans la mêlée. Et tirer sur tout ce qui bouge.

   Acheminer également vos snippers pour amocher ce qui a échappé jusqu'alors aux actions extrêmes des calamités précédentes.

   Alors, mais alors seulement, vous pourrez forcer le respect de tous ces diplomates qu'on voit rire dans leurs réunions de tentative de conciliation. Vous ne lirez pas dans les yeux de ceux-là l'effroi des humains qui ont subi l'horreur et qui - hélas ! - la plupart du temps ont perdu un proche parfaitement innocent !

   Et vous passerez pour appartenir à un peuple remarquable, supérieur et pas du tout irrécupérable.

   Moi, je vais me vider l'estomac de dégoût et de honte...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 16:16

La fausseté des affirmations libérales : « Les marchés financiers sont favorables à la croissance économique » (SIC)

C’est la finance qui détermine les normes (exigées) de rentabilité de l’ensemble des capitaux…

Avec la montée en puissance de la valeur actionnariale, s’est imposée une conception nouvelle de l’entreprise et de sa gestion, pensées comme étant au service exclusif de l’actionnaire ( !)


L’idée d’un intérêt commun propre aux différentes parties prenantes liées à l’entreprise a disparu !!


Les dirigeants des entreprises cotées en Bourse ont désormais pour mission première de satisfaire le désir d’enrichissement des actionnaires et lui seul. Ces dirigeants cessent eux-mêmes d’être des salariés, comme le montre l’envolée démesurée de leurs rémunérations.

Est désormais la norme un rendement de 15 à 25 % ( !)


Ce qui – évidemment ! – bride la croissance économique et conduit à une augmentation continue des inégalités de revenu. Ce qui inhibe fortement l’investissement. Ce qui provoque une constante pression à la baisse sur les salaires (c’est même le but !). La croissance trinque… on ne le répétera jamais assez !!


Le remède, car il y a un remède =

 -accroître fortement l’imposition sur les hauts revenus pour décourager la course aux rendements,

-renforcer significativement les contre-pouvoirs dans les entreprises pour obliger les directions à prendre en compte les intérêts de l’ensemble des parties,

-développer une politique publique du crédit : taux préférentiels pour les activités prioritaires au plan social et environnemental.

 

Qu’en dit le ravi de l’Elysée ?


Et jusqu’à quand les lambdas que nous sommes vont supporter pareilles saloperies ??

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 16:15

   On a divisé par deux le temps de travail en un siècle et, dans le même temps, multiplié par cinq les revenus ! Ce fut le grand combat de toute la gauche au XX° siècle.

 

    Et parce que les actionnaires en veulent toujours plus, le sujet est tabou ?

 

   La réduction du temps de travail est la seule mesure contre le chômage de masse pour laquelle l'exécutif n'a pas besoin de l'assentiment de Bruxelles !! L'économiste Bernard Maris le fait remarquer.

 

   Alors, Hollande, tes arguments... ?

 

   Ce ne peut pas être un doute sur la faisibilité, puisque 400 entreprises françaises sont passées à la semaine de 4 jours ! 32 heures de boulot par semaine sans baisse des revenus pour les salariés touchant jusqu'à 3 à 4 fois le SMIC. Alors ?

 

   Cela est tout à fait possible en finançant ce surcoût salarial sur la base du surcoût du capital (soit environ 100 milliards d'€ par an en incluant les diividendes excessifs). C'est l'économiste Jean Gadrey qui parle; après Pierre Larrouturou qui porte cette revendication depuis des années.

 

   Alors quoi ? on nous prend pour des billes ? De clowns, oui !

 

   Sous Jospin, le passage aux 35 heures a créé au moins 300 000 emplois. Le passage à la semaine de 4 jours créerait, à court ou moyen terme, 1,6 millions d'emplois selon une étude du ministère du Travail en 1997.

 

   C'est une affaire de volonté politique. Que n'a jamais eu Hollande...

 

   Que de gâchis.

 

 

   Faites passer, bon sang !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 16:21

mai682.jpg   Relevé dans ce roman de John Le Carré, "La constance du jardinier" =

   "Elle considérait que la quête de profits acharnée des entreprises détruit le monde, et notamment les pays en voie de développement. Sous prétexte d'investir, le capitalisme occidental ravage l'environnement originel et favorise l'émergence des kleptocraties (raisonnement qui a même, de nos jours, un large écho dans les couloirs des institutions internationales) [...] Selon ce même raisonnement, l'aide au tiers-monde n'est qu'une autre forme d'exploitation. les vrais bénéficiaires en sont les pays qui avancent l'argent à crédit, les politiciens et officiels africains qui touchent d'énormes pots-de-vin, et les industriels et marchands d'armes occidentaux qui s'en mettent plein les poches. Les victimes sont l'homme de la rue, les déracinés, les pauvres et les indigents... et les enfants qui n'auront pas d'avenir."

   Mon foie n'y résistera pas longtemps... !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages