Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 14:49

   "Comme Blair et Schröder, Valls et Renzi veulent débarrasser la gauche de ses vieux dogmes pour mieux répondre aux intérêts des marchés et des entreprises [...] Ne faire qu'offrir un meilleur climat aux patrons sans en compenser l'impact brutal pour les salariés, c'est risquer l'explosion sociale."

   Dixit "Profil", un magasine viennois. Aussi réclame-t-il un allègement de l'austérité. Pour conclure : c'est une troisième voix newlook...

   Nous voici rassurés !!

   "La gauche n'est pas morte" écrit l'autre...

   Et le Renzi de préciser : "La clause sur le déficit de 3 % est anachronique". Cela fait combien de temps que la gauche de la gauche l'affirme... ???

   Les journalistes soulignent que le parti de Renzi (Parti Démocrate : PD) est le groupe national le plus puissant dans les rangs des "socialistes" européens.

   Ca vous rassure, vous ?

 

P.S. =  Le service d'Over-blog se rétrécit : l'accès aux images de Flickr serait suspendu ... ?

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 14:55

   On n'a pas assez souligné que la loi s'applique dans toute son étendue. Ainsi, devait être respecté le droit pour "le mis en garde à vue" de s'entretenir 30 minutes avec son avocat. A ceci près que ledit avocat est lui-même en garde à vue pour les mêmes raisons que son client !! (Hihihi...)

   Au final, est tombé le résultat de la garde à vue : mise en examen... pour corruption et trafic d'influence actifs dans la tentative d'obtenir d'un haut magistrat des informations sur l'avancée de l'affaire Bettencourt. Compte tenu du bonhomme, qui cela peut-il étonner ? Moi, cela me rappelle le cynisme de Tapie lançant à un adversaire politique autant qu' économique : "On a le pouvoir, on t'emmerde !". Même profil, même mentalité. Ceux qui disent ne pas voir sont des groupies...

   Démonstration : sa "sortie" à la téloche, rien que de l'invective, pas un argument contrant les accusations dont il est l'objet !

   Bis repetita... pas de surprise : on le connaît par coeur le numéro... aucune amélioration, rien de rien.  Tout le monde lui en veut, il est l'éternelle victime. A l'entendre, en 2007, il a vaincu seul contre tous, la presse - toute la presse ! - y compris (rires !). Un peu beaucoup fatigant à la longue...

   N'oublions pas la perle fanfaronnée : "Les paradis fiscaux, c'est fini !". Demandez donc à Juncker...

   Ca ne fait rien : du culot, encore du culot, toujours du culot : le SarCOQ ancien est revenu !

   D'un pareil politicard, on se passera aisément. Pas vrai ?

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 15:07
   

Enfin, il est « élu » !


Au moins par le Conseil européen, c’est-à-dire les 28 chefs d’Etat et de gouvernement. Pas par le Parlement européen (comme cela nous avait été vendu...nous aurions encore voté pour des prunes ?) Donc, voilà l’un des hommes-clef de la crise « élu » président de la Commission européenne…


Mais, qu’on se le dise, cela reste un « progrès démocratique » car Juncker est président du Parti Populaire Européen et ce PPE est le plus grand des partis européens en terme de voix (minoritaire néanmoins, loin des 50 %...) Un peu facile vu qu’il agglutine, qu’il amalgame, qu’il conglutine (si j’ose…) des partis de droite et une kyrielle de formations de centre-droit… qui, pour autant, a perdu 40 sièges ( !). Ce PPE dont la ligne politique flousaille est, avant tout, ré-ac-tion-naire.


Bref, Juncker est, par excellence, l’homme de l’austérité (cette austérité que nombre d’organismes conservateurs remettent en cause aujourd’hui…).


Dix-huit ans à la tête de ce charmant pays, le Luxembourg, joli paradis fiscal. Il est contraint à la démission en juillet 2013 suite à un scandale dû aux services de renseignement ayant pratiqué des écoutes illégales. Il lui était reproché également de ne pas avoir alerté la justice luxembourgeoise, en 2006, au moment de la révélation d’un compte bancaire de 150 millions de dollars de l’ancien président du Congo, Pascal Lissouba.

Remarquez, Juncker a toujours nié que le Luxembourg fut un paradis fiscal (oui, je sais, ça fait rigoler !). Malgré son secret bancaire, ses agences de voyage spécialisées dans les paradis fiscaux : Bermudes, îles caïmans, Bahamas et consorts… (on se demande pourquoi), ses lessiveuses d’argent sale… Clearstream, c’est bien au Luxembourg ? Denis Robert confirme ! D’ailleurs, ce n’est qu’après le départ de Juncker que son pays s’est montré plus coopératif…


Juncker, « chrétien social »… « social »… ne pourrait-on pas constituer un organisme qui donnerait son agrément à un tel terme ?

Il est vrai qu’a voté pour lui, Hollande, « social-démocrate »… disons social-démocrasse et n’en parlons plus !!

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 16:23

5815968382_8b30717cb6.jpg   Ce faux jeton de Hollande convient bien à cette France d'effarouchée !

 

   Tout autant que le Bennhamias, ex-écolo, ex-UDI, qui prépare un Front qui serait "démocrate, social et écologiste" (tant qu'à faire... !) pour rameuter des contristes à la rescousse du Hollande !

 

   C'est tout de même ne pas compter avec cette partie des effarouchés qui leur ont fait défaut aux Municipales et aux Européennes...

 

   Dans les medias, des nouvelles de nos politiciens :

 

   Où l'on apprend qu'"ils" se sont enfermés dans un immeuble discret de Genève pour préparer un mauvais coup "fumant", à savoir une dérèglementation généralisée de tous les services publics !

   Qui, "ils" ? On ne sait pas justement ! Hollande, le fourbe ? Il y a envoyé un mandataire comme tous les autres chefs d'Etat...

 

   Vont-ils mettre la France à feu et à sang ?

   Non ! pensent-ils, car ils comptent bigrement sur les effarouchés !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 17:18

 

9378328212_732254b925.jpg« Remboursez la dette publique » répètent jusqu’à la nausée les politiciens vaccinés à l’austérité…

Vous avez le sentiment, vous, d’avoir dépensé plus que vous n’auriez dû… ?


Or a été créé un collectif pour un audit citoyen de la dette publique par plus de trente organisations associatives et syndicales, et des collectifs locaux existent dans plus de cinquante villes. Vive la démocratie !


Ils ont fait connaître leurs conclusions à partir des sources officielles =

Pas loin d’un tiers de la dette de l’Etat a pour cause  les taux excessifs imposés pendant près de vingt ans par les créanciers.

Le supplément de dette a ses racines dans la chute des recettes publiques dues aux cadeaux fiscaux du style exonérations de cotisations, baisses d’impôts… etc  (dont ont bénéficié les actionnaires !)

Le surcoût constaté est lié à l’évasion fiscale


En d’autres termes, on fait payer au plus grand nombre les libéralités offertes aux plus nantis. C’est en cela que cette dette de l’Etat est ILLEGITIME.


Elle est au minimum évaluée à 59 % de la dette qu’on veut nous faire payer.


Comment appelez-vous les politiciens qui se prêtent à ce jeu-là ???

 

 

A propos d'actionnaires, avez-vous lu "Mortifère, l'actionnaire !"... ?

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 15:54

4961164673_54188135d5.jpg   Ce pauvre Brésil, après la coupe du monde de football va accueillir les jeux olympiques... Alors que son peuple réclame des hôpitaux et des écoles au lieu de stades!

 

   Pour ces évènements sportifs internationaux, les dépenses à engager sont telles que les villes candidates aux jeux à venir renoncent les une après les autres.

 

   Si les démocraties ne peuvent plus avancer le mensonge selon lequel les énormes investissements préparent  la croissance économique de demain, seuls les régimes autocratiques pourront recevoir ces évènements sportifs dispendieux !

 

   Cela fait mauvais genre. N'est-ce pas la Marine ?

 

   Bonjour la réputation...

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 16:45

51039207_eb853788fd.jpg   Ce titre a été concocté par le journal "Les Echos" (!) C'est dire...

   Thomas Piketty a écrit un bouquin qui cartonne aux Etats-Unis, "Le capital au XXI° siècle" et qui met en évidence l'aggravation sans précédent des inégalités patrimoniales.

   Et que dit le "Financial Times" ? Il nie cette aggravation alors même que les plus-values sur les actifs financiers ont été considérables sur les deux ou trois décennies.

   C'est la colonté d'invalider artificiellement l'ensemble de la thèse de Piketty. Parbleu : c'est un empêcheur d'amasser en rond... !

   Pensez donc, Piketty avance qu'il vaudrait mieux taxer les patrimoines à un taux très faible, par exemple à 1 %, ce qui serait bien plus efficace que d'imposer les revenus directs entre 15 et 45 %.

   Vous n'êtes sans doute pas étonnés de la mauvaise foi du "Financial Times"... ?

 

   C'est le même Piketty qui traitait Hollande de fieffé entêté. Ce n'est pas sans rapport, lui qui proposait au gouvernement une remise à plat de la politique fiscale...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 15:34

7301756724_f96c2d3767.jpg   Rebsamen, ce pelé, ce gâleux, qui défend le cumul des mandats, avance que le gouvernement est prêt à réformer le code du travail afin d'élever le seuil au-delà duquel (50) une entreprise est obligée de laisser se créer un comité d'entreprise.

 

   En réalité, derrière lui s'agite Hollande et son Valls qui considèrent que cela constitue un gros frein à l'embauche... Que font-ils de l'Allemagne, leur modèle?

 

   Parce qu'en Allemagne, existe une relation sociale particulière, un système de gouvernance d'entreprise très spécifique.

   Les Allemands ont réussi l'introduction de représentants des salariés dans les conseils d'administration (ou de surveillance) des grandes entreprises. Ainsi, dans des domaines précis, les salariés sont associés aux décisions prises. Certains projets doivent absolument recevoir leur approbation. Cela notamment par le canal des comités d'établissement qui sont de droit à partir de 5 salariés (!)... 5 salariés...

 

   Nos deux compères socialos ont égaré leur "modèle"...

 

   Et puis, des représentants de salariés dans les instances dirigeantes de sociétés françaises... vous voulez trucider le Gattaz ???

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 15:24

6378776915_37c943dd6c.jpg   D'ores et déjà cocus les électeurs des 24 clampins sous maillot du F-Haine.

 

   D'abord parce qu'ils ne vont pas le mouiller au parlement euromachin ! Imitant en cela leurs prédécesseurs (c'est totalement avéré et d'une histoire récente !)

   Cocus encore parce que s'ils croient vraiment que ce clan politique a le début d'un commencement de solution pour résoudre la crise sociale, ils font dans le genre benêt...

 

   Vous noterez au passage que le patriarche, le père borgne (quatre vingt combien de printemps... ? s'il est permis de parler de printemps à propos un tel personnage...), le vieux birbe, disais-je, a pris grand soin de se positionner en tête de liste dans le Sud-Est, position elligible entre toutes. C'est que c'est un immense aventurier le Papa,

 

   Il se paye leurs têtes... et ils n'y voient que du feu... sans doute celle de la flamme symbole de leur logo qui, soit dit au passage, accapare les couleurs nationales avec un rare culot.

 

   Ils luttent, ces braves gens, ils luttent contre l'Europe, l'euro, la politique de la Commission européenne... Résultat, la droite restant majoritaire, ils auront contribué à cette pespective affriolante : Junker, du paradis fiscal nommé Luxembourg, en position de devenir président de ladite Commission ! Pour une vistoire, c'est une victoire !!

 

   Et pour toute réponse, que propose le Premier ministre ? Une baisse des impôts directs ! Valls-la-honte... en train de devenir pire que Sarkozy dans la démagogie la plus décomplexée.

 

   Quand on sait qu'une partie des 4 700 000 cités plus haut ont exprimé (bêtement !) un vote de colère devant la fourberie de l'occupant de l'Elysée, face à sa trahison qui, cette fois, ne pouvait pas leur échapper... on ne peut hurler qu'une chose :

 

                                                                                 MERCI  HOLLANDE !!!

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 17:33

10334430775_0a2fe19f7e.jpg   Et ne me racontez pas que la fifille à son père se dresse contre ! En paroles, oui. Mais à chaque fois qu'il s'agit de s'opposer aux négociations entre les USA et la Commission européenne, elle et les siens se dérobent ! C'est là qu'on voit la duplicité de la donzelle...

 

   Ecoutez Mélenchon : Le grand marché transatlantique ?

Mais c’est surtout un danger social et écologique. En effet, ce projet vise à construire un grand marché unique. Pour cela, il prévoit se supprimer les droits de douanes, quotas et autres protections contre les marchandises étatsuniennes. Mais il vise aussi à supprimer ce que les spécialistes appellent les « barrières non tarifaires ». C’est le plus important. C’est-à-dire à harmoniser les normes écologiques, sociales, sanitaires, techniques entre les Etats-Unis et l’Europe. C’est une bombe à fragmentation : les systèmes d’appellations contrôlées qui protègent les productions locales, les normes d’élevage ou d’abattage des animaux, les conditions d’exploitation des gaz de schiste ou de culture des OGM, tout est menacé ! C’est ainsi que les Etats-uniens qui désinfectent leur poulet à la javel pourrait obtenir le droit de les vendre en Europe où cette pratique est interdite. Voire obtenir la levée de cette interdiction !

 

Il y a plus dangereux encore. Le mandat donné à la Commission prévoit l’établissement d’un « mécanisme de règlements des différends entre Etats et investisseurs ». Car le Grand Marché Transatlantique vise aussi à libéraliser les investissements et la circulation des capitaux entre les Etats-Unis et l’Europe. Ces « mécanismes », ce sont les fameux « tribunaux d’arbitrages ». Ils ont un but précis : protéger les profits des multinationales contre les réglementations et les décisions des Etats. Ces « mécanismes », ce sont les fameux « tribunaux d’arbitrages ». Ils ont un but précis : protéger les profits des multinationales contre les réglementations et les décisions des Etats. La logique est simple : les multinationales peuvent attaquer les Etats pour obtenir des dédommagements ou des changements de législation ! Mais ces procès ne se dérouleront pas devant la justice ordinaire des Etats. Ils se dérouleront devant des tribunaux spéciaux, privés : des tribunaux d’arbitrage. C’est là une attaque frontale contre la souveraineté des Etats.

 

   Les tribunaux d'arbitrage : l'affaire Tapie ne vous a pas suffit ?? Vous n'allez pas laisser faire cela... ?

 

   Une pratique les condamne = ces mutiples rencontres en catimini qui prouvent à l'envi que les buts poursuivis ne sont pas avouables aux citoyens !!!

 

 

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages