Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 17:45

   Des synthèses d'interrogatoires mensongères qui affirment le contraire absolu des véritables déclarations des personnes mises en cause... Voilà pour "les faux et usage de faux" !

   "On voulait nous faire avouer des faits imaginaires" dit l'un d'eux.

 

   Des rapports d'écoutes téléphoniques caviardés...

 

   Depuis, tous les accusés a tort ont été blanchis !!

 

   Cela s'est passé alors que le tout nouveau directeur de la "police des polices" vient d'être nommé par... Sarkozy (quelle surprise !!)

 

   L'irruption de ces enquêteurs d'un genre nouveau (en France) affichait un genre musclé : cris, coups de pieds dans les portes... etc.

   "J'ai pensé à la Stasi !" rapporte une "accusée".

 

   Ben oui : police politique pour police politique...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 16:14

6280384530_cf1b2aa417.jpg   "Ne pas remettre au lendemain ce que vous auriez pu faire la veille..."

 

   Visiblement le Kador de l'Elysée ne connaît pas. Ainsi son ardeur grotesque (en tout cas suspecte !) si soudaine qui feint de vouloir faire en 100 jours ce qui pouvait être fait dans les... 4 ans et demi écoulés.

 

   Et qui n'a pas - logiquement - été mis en oeuvre because le Kaporal-Chef était furieusement contre !!

 

   Les journalistes télé, tellement "à la botte", qu'à les entendre le fait même que Sarkozy nous exécute une volte-face sur la taxe Tobin (après avoir été contre pendant 10 ans et plus !), doit gêner ses opposants qui,eux, en ont toujours été partisans (!!)

   Raisonnement partisan... minable.

 

   Cela dans un contexte de valse des sondages totalement contradictoires : un jour Hollande s'effondre de 7 points, un autre jour l'écart entre Hollande et Sarkozy"se resserre", un troisième jours c'est Sarkozy qui s'écroule de 7 points...

   Ce qui permet de pondre de gros titres de journaux et de gros blablabla à la télé !

 

   Dans ce climat se remue en tous sens l'activiste de pacotille (ce qui confine à de l'agitation désordonnée) ce qui nous rappelle que le petit coq - pardon : Sarcoq - se débat dans un tunnel.

   S'il s'arrête, il tombe ?

 

   Ce qu'un ministre nomme une opération "sauve-qui-peut"... (!)

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 17:24

3246619049_9ac64ebb5b.jpg   Le même qui nous parle de faire voter une taxe sur les transactions financières est celui qui en 2008 supprimait toute taxe sur les actions... !

 

   Ce qui a rapporté en Grande-Bretagne - qui a conservé l'impôt - la bagatelle de 7 milliards par an !!!

 

   On se pince ?

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 18:14

 5316958180_4232f9d480.jpg

Il faut vraiment qu’il soit un coureur de fond !

Pour prendre ainsi le sillage de tel ou tel. Courir derrière Merkel, encore, cela ne relève peut-être pas d’un exploit incroyable. Mais se lancer aux trousses de Jeanne d’Arc, celle dont chacun sait qu’elle chevauchait un blanc destrier… Vous me rétorquerez que Le Pen à son âge avancé le faisait il n’y a pas si longtemps. Et que sa fille, elle, bénéficie de la forme physique de quelqu’un de plus jeune.

Mais courir derrière Jeanne d’Arc, c’est le faire derrière Michelet ! Or, le mythe de Jeanne doit beaucoup au romantisme, au souffle de Michelet et cela devient peut-être un peu beaucoup pour notre coureur de kermesses.

Le fait que Monseigneur Dupanloup, évêque d’Orléans, fit beaucoup pour défendre la « sainteté » de Jeanne, rapproche l’homme de l’Elysée de ses connaissances dans le domaine des chansons de garde…

Mais galoper derrière « l’héroïne nationale française bienheureuse », c’est entrer dans le déchaînement des passions nationalistes animées par Péguy et Barrès .

Barrès, la fanfare patriotique, le souffle du clairon ! Encore un défi surpassant les possibilités de notre coureur de fond.

Quant à Péguy, sa notoriété exploitée à des fins partisanes par le régime de Vichy, nous ramène à Pétain. Et là, notre suiveur, plus à l’aise, peut reprendre haleine.

Comme quoi la honteuse tentative de récupération des voix lepénistes par le Kador de l'Elysée aboutit à la divulgation d'une certaine consanguinité...

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 16:38

2212511099_1d83ef02ab.jpg   Le principe même du capitalisme est que celui qui possède le plus d'argent commande. Dans une entreprise, posséder par exemple 100 actions signifie que, lors d'une assemblée générale d'actionnaires, vous possédez 100 voix.

 

   A l'inverse, dans une SCOP (Société Coopérative Ouvrière de Production) le principe cardinal est "un homme, une voix".

 

   Et voilà que le chantre du capitalisme, l'ami des PDG du CAC 40, vire brusquement sa cutie. Ou fait semblant... Prenant à contre-pied son ministre des Transports, Mariani qui, en conséquence a une franche bonne mine ! (Mais ne vous inquiétez sutout pas : il ne va pas démissionner).

   Ont mauvaise mine, également, les possédants derrière leurs murs de grosses propriétés. Tiens ! par exemple, à Neuilly...  Le haut-le-coeur y est général, les crises de foie se succèdent, les évanouissements itou !

 

   "Faut-il qu'il soit dans l'impasse !" a dit la Comtesse.

   Bien vu ma bonne dame !

 

   Entendu à la radio ce matin, un chroniqueur :

   "Le président parle sans se préoccuper de mettre, ou non, la charrue devant les boeufs; ni même s'il y a des boeufs... !

  

   Tout est dit.

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 16:22

5302589479_5bfb37db30.jpg

Il ne suffit pas de prendre une mine constipée pour lester de sérieux ses propos.

 

En cette veille du jour de l’an, l’attitude est forcée, elle pue la posture. On nage dans l’artificiel (comme d’habitude, serait-on tenté de dire… ). L’acteur surjoue à faire hurler le « nègre » qui a suinté sur le texte !

De surcroît, il ne peut s’empêcher de déraper, osant affirmer du haut de son 31 présidentiel que le souci électoraliste est bien éloigné de ses préoccupations ( !). Là, de dépit, le « nègre » se mord les lèvres jusqu’au sang.

 

Comme Hercule lutta contre les pygmées dans la légende antique, notre pygmée politique veut faire accroire qu’il affronte les Hercules (relatifs) de la finance.

Quelle blague !!

 

En vérité, il a le dos au mur. Car si on veut parler du fond : la taxe sur les transactions financières est portée depuis des années par Attac et il feint, aujourd'hui, de pouvoir fléchir sa complice allemande à l'international... Poudre aux yeux.

 Ensuite, il nous fait le coupde la TVA sociale rebaptisée "TVA anti-délocalisation". Quand on entre dans le détail, on s'aperçoit que le transfert de la cotisation sur le travail à la TVA repose - pour qu'il soit sans conséquence financière pour le salarié - sur la bonne volonté patronale... Après le fiasco de la diminution de la TVA sur la restauration, il faut vraiment qu'il nous prenne pour des malvoyants ! Un patron à qui l'on fait un cadeau l'empoche !!

 Quant à la formation des chômeurs, il se réveille à quelques mois de la présidentielle ? Il a eu quatre années pour la mettre en place ! L'élection a des vertus... (!)

Le Trédisant de la République a bien le feu aux trousses...

 

Une fois de plus, une prestation qui a tout du looping loupé !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 16:46

3468718392_9ec6eb6ee3.jpg   Je ne pensais pas trouver aussi vite une preuve de la propagande masquée du "démocrate" qui s'accroche à l'Elysée !

 

   Voici ce que révèle "Politis" :

   Planqué derrière son étiquette médiatique "politologue", il a sévit dans "C dans l'air" 28 fois en 2010 (sur moins de 52 semaines !). Il "propagandise" également au "Monde" et sur "France Inter"..

   Mais jamais on ne le présente comme le directeur de "Fondapol", une boîte à idées libéral, pro-UMP, financée en grande partie par l'Etat (!). J'ai nommé Dominique Reynié.

 

   "Fondapol" vient de publier "12 propositions pour 2012". Cramponnez-vous :

          - priorité à la règle d'or,

             - fin des monopoles du service public,

                - fin progressive de la Fonction publique,

                   - privatisation de la Sécurité sociale,

                      - un Etat "solidaire" qui ne vise plus l'égalité,

                                       ... etc.   ... etc.

 

   Mais où vont-ils chercher tout ça... ???

 

   Voir... une république bananière

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 17:46

512003994_dd0ff70378.jpg   J'écrivais cet article le 14 octobre 2008 :

 

  Tourneboulé ! je suis soudain pris d'étourdissement, j'ai loupé  de peu la syncope... Enfin, le ciel était décidément serein, les lendemains lumineux, l'avenir, radieux, présentait des perspectives tout simplement mirobolantes. L'univers entier nous souriait. Béat.
   Le trader, tiré à quatre épingles, était encensé, admiré, jalousé, comblé d'honneurs, de respect... de pognon. Du gros et bon pognon !
   Le petit Président claironnait : "Une économie qui ne s'endette pas suffisamment, c'est une économie qui ne croit pas à l'avenir" et il souhaitait "un pays de propriétaires". A crédit.
   Cet autre prêchait, triomphant : "Oyez bonnes gens, gentes dames et beaux messieurs ! Oyez la mélodie enivrante du système d'entre les systèmes. Du nôtre ! Je n'y vois que des vertus dans ce libéralisme galopant..."
   Alors là, il y eut un craquement. Désagréable, le craquement.
   Et voilà le même sieur, pas son jumeau, pas son sosie, non, le même homme qui tout à l'heure se liquéfiait d'admiration, esquissant un sourire forcé : "La crise dites-vous ? Mais quelle crise, je ne vois pas..."
   A partir de cet instant, nous avons affaire à quelque chose qui ressemble à une vague de démentis, un moutonnement de dénégations qu'on dirait presque un modèle de réflexe conditionné (rien à voir avec l'érection de l'appareil pilo-sébacé communément appelé chair de poule, non !) Plutôt en ligne directe avec la comédie tchernobylesque : une frontière arrête inexorablement un nuage, serait-il radioactif.
   A partir de ce moment, on assiste à un évitement spectaculaire et têtu du terme "récession" (qui d'ailleurs rime avec contorsions) évoquant les plus beaux moments du slalom géant des jeux d'hiver.
   C'est à peu près à cet instant que se situe le deuxième craquement. D'origine sémantique nettement identifiable, la racine étant "krach", n'est-ce pas ?
   Livide, le sieur de tout à l'heure, le fervent libéral, se tourne vers l'Etat : "C'est très grave, c'est systémique ! (entendez : tout le système est en cause) Il faut nous aider !" Et l'écho lui répond, façon boomerang, par ses propres paroles passées : "Surtout n'intervenez pas, le marché se régule de lui-même, de lui-même !" Mais l'Etat ne perçoit pas l'écho.
   Personne ne dit que ces louangeurs du marché devraient exposer le cadavre des cupides, de ceux qui ont profité à fond du système, dans des tours à ciel ouvert livrées aux oiseaux de proie, à l'exemple des fidèles de Zarathoustra. Mais celui-là qui jure y réfléchir est de ces menteurs d'hiver qui prétendent qu'il ne fait pas froid quand il gèle ! La probité grelotte, hein ?
   Combien sommes-nous à être frappés de tournis ?
   Nous aurait-on... euh... comment écrivez-vous "entortillés" ?

 

 

   Jubilatoire, non ?  Si l'on peut dire !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 17:22

5437288053_624c075aa3.jpg   La France est le pays qui compte le plus grand nombre de millionnaires (étude de la banque helvétique Crédit suisse.)

 

   2,6 millions de millionnaires en dollars soit 400 000 de plus qu'en 2010.. La Grande Bretagne n'en compte que 1,6 millions. Cela rappelle que les choix fiscaux de ces dernières années ont bien contribué à améliorer le sort des nantis.

   Ainsi les droits de succession et de donation ont été abaissés par le jeu des abattements en 2005 et en 2007. L'Etat perd 2,3 milliards chaque année !

 

   Pendant que le nombre de personnes pauvres, celles gagnant moins de 795 € par mois, a augmenté !

 

   Bonnes fêtes tout de même !!

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 17:03

46146993_13d1ecf8fc.jpg   Le social-démocrate à la rescousse de l'ultra-libéral-qui-a mangé-son-chapeau-à-l'épreuve-des-faits. Pas étonnant en vérité que Schröder appuie Sarkozy pour des réformes rétrogrades qu'il a lui-même réalisées dans son pays.

   A la suite de quoi il perd des élections régionales, subit une chute de popularité et finit par perdre le pouvoir au cours des législatives anticipées de septembre 2005.

 

   Mais il y a mieux : durant son mandat, Schröder d'est porté garant d'un crédit de 1 milliard d'€ en faveur notamment de Gasprom à propos de la construction de l'oléoduc Russie-Allemagne. Et le pouvoir perdu, que fait-il ? Il va "pantoufler" chez... Gasprom (!)

   Très, très belle mentalité... Qui a choqué beaucoup de monde.

 

   Mais il est loin d'être le seul (ce qui ne constitue en aucun cas une excuse !). En France, actuellement,les hauts fonctionnaires se préparent un avenir en dehors de l'administration. Ils lorgnent vers les grandes entreprises privées ou publiques. Aussi, les cabinets ministériels semblent atteints de la maladie de Parkinson !  On nomme cela le "pantouflage". Totalement interdit (on ne peut pas, au nom de l'Etat, traiter avec des sociétés privées pour, ensuite, leur vendre sa connaissance de l'administration !). Interdit mais toléré, évidemment !

 

   C'est que ces énarques qui gagnent entre 5 000 et 10 000 € par mois peuvent espérer jusqu'à 10 fois plus dans le privé. Oh, alors...

   Ces derniers mois, c'est Areva qui aurait accueilli le plus grand nombre de "pantoufleurs". Géant du nucléaire et... du "pantouflage". A faire imprimer sur toutes les cartes de visite...

 

   C'est la saison (électorale) qui veut ça.

 

   Les rats quittent le navire... !

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages