Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 16:07
   Rude journée à Penly en Seine Maritime. A l'annonce du projet de construction du deuxième EPR sur le domaine municipal.
   "L'EPR ? disent les habitants, ça va donner une bouffée d'oxygène à notre région". Une bouffée d'oxygène ? Vous êtes sûrs ? Vous êtes sûrs et certains que le terme est parfaitement approprié ? Vous pensez honnêtement être bien informés ? On s'demande...
   Quand on sait que les fuites charmantes du nucléaire sont plutôt constituées de choses radioactives : un peu d'uranium, ou encore un soupçon de plutonium, et puis une floppée de dérivés tels le césium, le strontium... et ce tritium qui a la particularité épatante de traverser les parois des fûts de confinement... Hé, pas banal. Un peu comme la bouffée d'oxygène !
   Si ça se trouve, vous avez trop écouté le pouvoir prêcher la bonne parole, le message officiel, vantant le rendement de l'EPR, remède universel. Avec autant d'électricité, même nos vélos d'appartement auront des moteurs électriques.(?)
   Dans leur souci de propagande pour l'EPR, le kaporal élyséen, AREVA (cette société privée issue de l'établissement public COGEMA) et EDF ont complètement oublié un certain nombre de précisions ; ça leur est sorti de la tête, tout bonnement, comme l'hélium d'un ballon d'enfant. Pfff...
   Par exemple que l'EPR, présenté comme une possibilité nouvelle, est une conception vieille de dix ans. Hé oui !
   Aussi que l'investissement nécessaire est monumental. Prenez le premier EPR en constrution à Flamanville : ils en sont à 4 milliards d'euros, déjà en dépassement de 20 %. L'EPR finlandais accusait l'année dernière deux ans de retard et, pas coûteux avec ça ! 50 % de surcoût, soit 5,5 milliards au lieu de 3. Pour le coup, l'opérateur électrique finlandais réclame à AREVA juste 2,4 milliards d'euros en dédommagement. Y'a d'la joie !
   Il paraît que les détracteurs d'éoliennnes les accusent de saccager les paysages. Avec l'EPR, les futurs lignes à très haute tension vont nécessiter de gigantesques pylônes et des faisceaux de fils zébrant le ciel... sûrement qu'ils trouveront ceux-ci plus joulis... !
   Oubliée encore dans le discours, ou passée sous silence, omise comme l'on dit élégamment, la dangerosité du processus (ou alors, c'est que les décideurs parlent dans leur barbe, il y a des gens comme ça !). Selon Greenpeace, l'EPR va produire des déchets 7 fois plus dangereux que tout autre réacteur ; notez qu'ils seront moins nombreux mais... d'un type nouveau ! Si bien que leur retraitement entraîne d'autres déchets pour lesquels aucune solution à long terme n'existe pour l'instant. Remarquez, dans le nucléaire, ils ont toujours pris ces risques là ! C'est, paraît-il, une loi de la civilisation technicienne : "Ce qui peut être fait, le sera". On verra bien après...
   Nos élites ont connu un autre trou de mémoire : cette étude officielle qui, en 2000, concluait qu'il n'y avait aucun besoin de nouvelle centrale (nucléaire) en France jusqu'en 2020. Les citoyens auraient pu espérer... Autant rêver de s'établir coiffeur chez les Sikhs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pamphile - dans politique
commenter cet article

commentaires

Le Huron 04/03/2009 09:52

Clair et net! Lobby électro-nucléaire, lobby agro-alimentaire et lobby phyto-sanitaire sont les trois mamelles (je sais mais avec toutes ces radiations et ces produits chimiques ...) de notre démocratie. Démocratie? Défense de rire!

Pamphile 05/03/2009 15:43


   Faut pas oublier le lobby de la Sainte Auto... ni le lobby du Saint Pétrole !


Présentation

  • : Le blog de Pamphile
  • Le blog de Pamphile
  • : Des billets d'humour, tour à tour satire, parodie ou ironie, raillant pollutions politiques, manquements écologiques et ridicules d'actualité. Moquerie assurée, rire espéré.
  • Contact

Recherche

Pages